Il est pas gros, il est moelleux

Le Chéri se trouve gros.

Certes, le ventre du chéri est orné d’un délicieux bourrelet qui a légèrement tendance les temps derniers à s’étendre de par les côtés pour essayer de faire le tour par derrière. Au hurlement de la latte de lit le soir au fond des bois, il se pourrait qu’effectivement il souffre d’une légère surcharge pondérale.

D’après ma coiffeuse, qui est un peu médecin, un peu médium, un peu psychologue, et très peu coiffeuse (on peut pas être bonne en tout), tout ça c’est de ma faute, parce que je souffrirais d’un total manque de confiance en moi, qui ferais que j’aurais besoin de le nourrir pour combler mon gouffre affectif. Et par exemple, quand on a une vie sexuelle épanouie et qu’on a pas peur d’assumer (oui, est-ce que je vous ai dit que ma coiffeuse est un peu sexologue aussi?), et bien, la nourriture perd de son importance. Elle, par exemple, son amoureux serait mince comme tout.

N’IMPORTE QUOI MAIS ALORS VRAIMENT HEIN. Je suis:
– tout à fait équilibrée et pas du tout obsédée par la bouffe, je mange bon, 23 fois par jour, quoi, comme tout le monde, pis j’aime les trucs légers, le beurre, le nutella, la graisse d’oie et la mayo quoi.
– pas du tout un gouffre affectif; et si je viens de laisser 32 texto et 12 messages vocaux au chéri, c’est parce que je m’inquiète quand même, il a mangé qu’une seule cracotte ce matin.
– par contre, VOUS AVEZ TOTALEMENT RATE MA COULEUR OU JE REVE?? (euh, non, c’est blond hein! euh, non, c’est orange un peu sur les bords. Euh, non, c’est « blond vénitien », c’est hyper à la mode.

Tu m’étonnes que je rate ma vie sexuelle avec une couleur pareille. Ptin à cause d’elle je vais être obligée de le gaver de tartiflette dans une lumière tamisée pour détourner son attention ce soir, c’est MALIN!!