Courrier des lecteurs

Mon but ultime dans la vie, c’est publier chez Grasset, et piquer le Goncourt à Houellebecq, alors qu’il viendrait de pondre le livre le plus abouti de sa carrière selon Lire, Technikart et les critiques du Masque et la Plume, par exemple au sujet d’un homme qui s’ennuierait à Dunkerque un jour gris de novembre, mais qui rencontrerait une femme dont les mensurations seraient 134-38-74, en minijupe et sans culotte, asiatique, et à qui avec l’aide de Raël on aurait pu greffer les gènes de fidélité et de dévotion du clebs, et des corpuscules de Krause pleins les pieds. Elle le rendrait heureux d’une immense joie pendant 2 pages et demi, mais finalement l’homme se suiciderait quand même, parce qu’on peut pas gagner le Goncourt si ça finit pas mal, enfin sauf si on est Belge.

Cependant, comme j’en suis à la page 3 de mon roman (je pense que le titre sera « Dictionnaire Girafe -Baleine / Baleine – Girafe », et puis sinon j’ai écrit la page de remerciements , et j’ai dessiné un éléphant pour la couv’), pour le moment j’ai révisé mon ambition à la baisse, et ce qui me plairait bien en attendant, ce serait de faire le courrier des lecteurs pour un magazine féminin de nature intellectuelle aussi renommé que Jeune et Jolie, voire même Biba.

Et même que trop je serais forte même.

Par exemple le forum de sur lequel (si si je veux être écrivain de la Belle France, pourquoi ?) je me suis inscrite (car il est consacré à Lolita Pille qui a publié chez Grasset ET qui est copine avec Frédéric Beigbéder ET que ça serait bien qu’elle garde pas toutes ses infos par-devers elle comme une radasse, merki), voici le message désespéré que j’ai intercepté (l’haurtogrraffe né pas deux moah, mé y paré ke tro cé klace lé fotes ché lé djeun’s) :

J’ai lu Hell en une petite semaine,je ne pouvais plus m’arreter c’était comme une drogue.
Mais le voilà le probleme: la drogue!
je vais avoir 16 ans et j’ai des doutes sur ma vie et sur moi même.
se livre m’a fait réfléchir sur moi même et je peu vous dire que c’est dure à avouer.mais je souhaite être comme Lolita Pille!
les boites,les lieux branchés,clopes sur clopes,le sex et la cok: tout cela m’attire!
je sais que ce n’était pas le but du livre mais mais j’y peu rien moi si sa m’a donner envi d’en prendre.j’ai peu être besoin de me faire du mal,je n’en sait rien.
–Lolita Pille je vous s’en pri aider moi!j’ai vraiment envi de cette Cok mais je ne veu pas tomber là dedans!

Trois réponses possibles pour cette jeune Damoiselle, que nous appellerons Britney pour les besoins de la présente et ses suites (hein que je me fous pas de vous Mesdames et Messieurs les Directeurs des Ressources Humaines de Biba, Jeune et Jolie et compères).

.

Réponse n°1, style je serais un peu psy et médecin en même temps (comme ma coiffeuse et ma Grand-Mère, sauf que ma Grand-Mère elle est beaucoup plus efficace que tous ces charlatans de médecins qui prescrivent des pshiit à bobos qui font même pas mal, ça peut pas marcher du coup hein).

Chère Britney,

L’adolescence est une période difficile, ton corps change, mais pas autant que ton psychisme qui se met en place petit à petit. Tu es en colère, tu en veux au monde entier, c’est normal. Cependant, la cocaïne n’est pas la solution. Il existe des substances beaucoup plus légale, que je te prescrirais avec plaisir si tu viens me rendre visite à mon cabinet pour la modique somme de 47658987 dollars (mais c’est pas ma faute, il faut que tu payes sinon la thérapie n’est pas efficace, et en plus je dois un paquet de thune à l’URSAAF). Je te laisse ma carte.

Docteur Drenka,
Diplômée des hôpitaux de France et de Navarre,
Auteur d’une thèse sur « Le complexe d’Œdipe appliqué au Renault Espace de mon père »
Vue à la télé à « Ca se discute », et même une fois à « C’est mon choix », mais c’était pour parler de ma relation fusionnelle avec mon chat, du coup ça n’a rien à voir.

.

Réponse 2, dans le cas où le magazine ne voudrait pas qu’on aborde le sujet sensible de la drogue.

Ma petite Britney,

Permets-moi de t’indiquer tout d’abord que tu as mal orthographié ta demande.
En effet, on écrit « Coco », et non « Cok».
Tu sais, moi aussi de temps en temps, je l’avoue, je m’offre un petit bounty après une longue journée à réparer ma clôture en faisant des tartes aux mûres.
Le tout est de ne pas en abuser, et tu sais, 3 petits abdos, une confession auprès du Révérend Alden, et le tour est joué.
Tu as bien fait de m’en parler, tu vois, je suis sûre que tu te sens déjà mieux.
Porte-toi bien petite Britney, et à bientôt.

Drenka Ingalls, réparatrice Officielle de clôtures Internationales
Loréate (je le vaux bien) du concours inter-cantonal de tartes aux mûres de Franche-Comptée occidentale

.

Réponse 3 : Je serais ta grande sœur trop coule, j’aurais tout essayé mais toujours dans un but à tendance éducative.

Yo Britney,

La coke c’est le mal.
Ca coûte un bras, ça marche même pas (et en plus ça enlève les effets de l’alcool), et ça a vraiment un goût qui pue de la bouche, et qui s’installe pour passer des vacances dans le fond de ton palais pour au moins 3 jours. En plus le lendemain on a qu’une idée: comment se suicider proprement.

C’est NAFFREUX.

Je te propose d’y substituer:
– le Nutella
– un Chéri que tu peux te jeter dans son gras du ventre, et qui te laisse regarder ses crémastériens se mouvoir quand tu es angoissée (ou éventuellement une femme, mais les femmes ne possèdent pas de crémastériens, par contre il arrive qu’elles te laissent jouer avec leurs bourrelets de ventre) (Si c’est drôle, essaie).
– un chat modèle ventouse de sangsue gluante option déchirage de ta face pour jouer (Si, ça aussi c’est drôle).
– Un livre (Georgia Nicholson ça te ferais du bien)
– Ou vraiment, si tu veux vraiment faire ta rebelle de la mort que j’ai 16 ans que je crains dégun et que je peux me foutre en l’air si je veux, l’herbe. Mais après faudra pas t’étonner si tu éclos de l’Alzheimer, façon Dory dans Finding Nemo (regarde: moi ça commence, j’ai fait des bêtises dans ma jeunesse et maintenant je sais même plus comment on écrit Alzheimer, c’est malin.)

Tchuss,

Drenka – Grande Sœur d’une petite sœur dont j’ai trop réussi l’éducation, tant sur le plan sentimental que sur le plan philosophique, mais à part que sauf que la pauvre, si elle prend exemple sur moi, c’est pas demain qu’on va arriver à la marier.

.

Bon là, comme je voulais me faire copine avec la fille du forum, beh j’ai répondu la n°3.

.

Réponse de Britney :

Le message m’a vraiment fait rire et réfléchir…c’est vrai que la Cok fait peur rien à le dire mais c’est vrai que pour moi c’est le désire de l’inconnu! Je vais y réfléchir à 7 fois avant d’en prendre! MERCI

.

Voilà, tu vois, recruteur de ressources humaines, regarde comment que je suis forte ? hein hein ?

(Comment ça je l’ai jetée dans les bras de la Marijuana et en plus ça va pas bien lui prendre longtemps de réfléchir 7 fois ?)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s