Le petit singe blanc

En ce moment, je fais que penser au fruit défendu:  le postérieur frétillant du Chéri qui se promènnerait là-devant, avec un papier de kinder coincé à la commissure de la fesse droite à des fins comico-artistico-qu-est-ce-que-je-pourrais-bien-inventer-pour-baiser-ce-soir. Du coup, ta me dépriiiime.

Et EN PLUS, tout le monde s’est ligué contre moi. Cette semaine tiens pas plus tard que y a trop pas longtemps, et alors que j’avais fait exprès dans un souci de prophylaxitude de pas aller voir Indigènes (alors que Djamel avait même pas insisté en plus, juste je l’ai vu 287 fois dans ma télé, avec les combattants qui pleurent, avec le drapeau de la Belle France, en train de raconter comment il voudrait qu’elle soit sa meuf de sa life, en train de commenter la pitite larme de Bernadette, toussa), voilà que je m’installe devant un documentaire avec des lions et des singes, la couette sur les genoux, un livre de Pierre Desproges dans une main, une boite de Quality Street dans l’autre, je lésine pas sur les moyens je vous ferais dire.

Normalement, le documentaire animalier des lions et des singes, il montre les bébés qui sont meugnons et qui jouent avec leur maman, après ils apprennent à chasser ou à sauter d’arbre en arbre, et c’est rigolu parce qu’ils se prennent des gadins trop meugnons et ils ont même pas mal, et après ils rencontrent une jeune femme lion et singe et on les voit se faire des câlins c’est trop meugnon, c’est le cycle de la vie c’est beau, et dans mon cas perso de satyre lubrique, en plus, ça m’excite.

Beh là, je suis tombé sur une documentateur qui avait décidé de faire genre, la vie, c’est pas ça, la nature est sans pitié, PAF.

D’entrée, c’est mal parti, ça parlait d’un croco jaune au lieu d’être vert (bon, à la rigueur, toute façon c’est moche un croco, ça sert à rien, et ça mange des Gnous), et un bébé lion et un bébé singe blancs, « Pour eux, la vie sera un combat de tous les jours ». Non c’est vrai, on avait pas assez de raisons de pleurer, entre la famine au Darfour, les réfugiés de Cachan, la Mamie SDF du coin de la rue, le réchauffement de la planète, l’URSSAF et les ascaris du chat, nooooooon, je vous en prie, fallait en plus qu’on nous montre les anomalies congénitale chez les animaux d’Afrique sa mère.

Bon et alors je suis obligée de vous raconter la fin, pour vous épargner ça. Le croco s’en sort trop bien, COMME PAR HASARD. Le lion a du mal à chasser, et il arrive pas à se trouver de chérie, vu que cette bande de salopes de lionnes préfèrent les blacks et veulent pas chasser pour le lion blanc. Quant au bébé singe, c’est Légende d’Automne chez les animaux, sans Brad Pitt. Il se fait repérer par un panthère (mais que fait le caméraman ?) ; sa mère l’attrape par le bras pour le monter à un arbre mais c’est dur, parce qu’il est lourd (mais que fait le caméraman ??) ; arrivée au ¾ de l’arbre, elle le lâche, il tombe de tout son poids et s’écrase par terre (mais que fait le caméraman, quand même ???), un mâle le ramasse avant la panthère (même pas la panthère va pouvoir bouffer, c’est malin), et le ramène à sa mère pour qu’elle le voit mourir dans ses bras (MAIS QU’EST-CE QU’IL BRANLE CE PUTAIN DE CAMERAMAN BORDEL???). Sa mère désespérée passe 4 jours à veiller le petit cadavre. Enfin, elle renonce à le voir se réveiller et se résigne à l’abandonner. De tristesse, elle essaie de voler un autre bébé. Les autres mères la méprisent.

A ce stade, le Caméraman reste impassible, en train de manger des chewing-gums Hollywood en se repaissant de ce spectacle. Si. Je le sais, je vois la caméra bouger.

A ce stade, les Quality Street ont fondu dans ma main, et ont maculé le texte de Pierre Desproges, qui disait en substance «Vivons heureux en attendant la mort». Et bin, spa gagné, je te dis.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s