La recette du poulet aux gants de vaisselle

Chausser ses fuck-me-shoes de 35 mètres de haut par un beau mardi matin de printemps, mais sauf qu’en fait non, le printemps c’était hier, aujourd’hui, c’est l’heure de la combinaison de ski, promis j’arrête de rigoler sur les filles qui portent des moonboots fourrées en peau de phoque en pleine canicule de septembre.

Passer la journée à se moucher dans son écharpe – non- dans l’écharpe qu’on a trouvée dans un tiroir – rose – non mais rose, du rose sur MOI tu te rends compte? J’ai l’air d’un rouleau de papier toilette géant – et partir du bureau à 43 heures du soir, des fois que on sait jamais, si j’attends encore un peu, ça va pit-être se réchauffer.

Se rendre compte qu’à 43 heures du soir, le maraîcher ainsi que tout commerçant censé a fermé. Va falloir aller au supermarché – Non mais supermarché, tu te rends compte ?? MOI dans un supermarché, si jamais je tombe sur mon ex, ma réputation est foutue. En même temps, 3 membres de ma parure d’orteils sont déjà décédés par gelure mit compression façon César-en-forme-de-fuck-me-shoes. Alors bon. Je crache pas sur un peu de chaleur humaine au sein de la queue de caisse.

Se faire rouler PILE sur l’orteil en décomposition par le caddie de Pépé – rempli de cassoulet en boite – et se faire souffler dessus par ledit Pépé rapport que quand même, t’as vu toute la place que je prends au miyeu du rayon hein.

Avoir donc la flemme de traverser la rue pour acheter les gants à découpage d’oignon chirurgicaux habituels, et se rabattre sur des gants de vaisselle. Bon parce que se dire que c’est pas tellement grave de pas ressentir le grain de la peau de l’oignon. Tout ce que tu veux c’est pas attraper son odeur d’aisselle périmée et certes avoir plusse de place dans le métro pour une semaine, mais par contre, devoir manger de la soupe à l’oignon avant  chaque câlin sexuel pendant une semaine afin d’enduire ton camarade de jeu d’oignon et d’erreur, que NAN C’EST PAS MOI.

Arriver à la maison, et enfiler tes nouveaux gants vu que comme t’es toute seule, pour déconner (t’es jamais le dernier pour la déconnade, haha, sacré Raymond), tu peux jouer à la princesse qui a de longs gants jusqu’aux coudes et des ballerines de danse. Ouh ouh je suis trop élégante moi quand même. Constater qu’il ne faut pas se gratter l’oreille avec les gants car ils accrochent les bébés cheveux de derrière et te les arrache. Se rendre compte que c’est fou le nombre de fois qu’on peut se gratter l’oreille quand même en 5 minutes, le temps de boire une pitite Guinness pour se réchauffer.

Attraper POULET, et OIGNONS. HAHA vous me échapperez pas, je vais vous occire, pendards. Eh beh, ça dérape ces sales bêtes. Se faire tomber la carcasse de poulet sur l’orteil gangréné par Pépé. Ramasser et remettre sur la planche à découper, c’est très bien, ça va renforcer les défenses immunitaires des gens hein. Faire tomber le tas d’oignons émincés aussi. Tiens, les gants de vaisselle c’est pas super précis pour les rattraper. S’y reprendre à 5 fois pour ramasser un bout d’oignon. Renoncer, c’est très bien, ça va renforcer le côté authentique du carrelage hein. Se planter le couteau dans les doigts de gants mais AHA t’es trop feinté couteau, les gants sont trop grand, t’auras même pas mes doigts. Aïeuh, ta mère le couteau.

Attraper les ciseaux pour découper le blanc de poulet. Etre d’une agilité remarquable et se faire une auto-moue d’auto-respect. Cependant, s’apercevoir que dans la poêle du poulet, y a des petits bouts bleus. Par curiosité scientifique, mettre un bout bleu dans le beurre. Ca fond pas. En revanche, ça fond très bien sur la flamme du gaz, haha. Eurk, ça me rappelle quelque chose cette odeur? Oh il manque des bouts à mes gants de vaisselle. ARGH COMPRENAGE.

Filtrer le poulet pour enlever tous les bouts gants de vaisselle et décoller les bouts fondus de la cuisinière. NON, pas une bonne idée de sortir la bouteille d’acétone tant que le feu est encore sous la poêle. Quoi que, compte tenu de ma curiosité scientifique? Bon non, résiste, c’est pas ta maison. Tu le feras chez le Dawling la semaine prochaine, va. C’est pas long, 7 jours à attendre. PAS LONG DU TOUT, fais pas l’enfant. OK. MAIS puisque c’est comme ça je le fais au dissolvant doux, pour ma curiosité scientifique. HAHA ça marche. Et j’ai même pas mis le feu à la maison.

Par contre, j’ai dû ajouter sa race de nuoc mam pour couvrir le goût de caoutchouc fondu. Et du dissolvant doux aux amendes amères. Demain c’est pas la transpiration périmée que je vais sentir, c’est le vieux nem à la crevette bozo.

Vraiment je te dis, les gants de vaisselle ça sert à rien hein.

Publicités

Moi aussi, je peux faire des chroniques à Lire même.

Frédéric Beigbéder a dit dans Lire que quand on arrive pas à écrire une note, on fait une liste. et moi je fais TOUJOURS tout qu’est-ce qu’il dit, en fait.

.

  • Frédéric Beigbéder, figure-toi que je te ferais dire qu’il est venu dans MA ville (à Aix), pis dans MA rue de moi que j’habitais (la rue Mistral), dans MA boîte de nuit personnelle,  avec MES videurs copains et tout. Et là, il a bu dans la bouteille de vodka de MON ami de moi que j’ai. Après quand mon ami lui a dit que je voulais l’épouser, il  a répondu « Oh, il y en a tellement ». HAHA, oué, moi aussi quand je suis trop amoureuse, je feins l’indifférence, tu vois.
  • Au festiblog j’ai eu des trop trop beaux cadeaux ORANGE. A moi la gloire, avec cet équipement, c’est O-BI-GE que tout le monde me reconnaisse dans la rue mètenant. Non ? je continue à me promener avec mon gigot dans la main droite et une rose entre les dents alors?  
  • J’ai le regret de t’annoncer le tragique décès de Simone, la fausse dent en résine artificielle de synthèse attire chewing-gum, par avalage après coinçage intempestif dans un Quality Street rose (au fudge, pour les acculturés). Bon et là, c’était super, parce qu’entre Simone et mon moignon de dent du dessous, y avait un reste de tartiflette de février dernier que j’avais perdu. Bon mais par contre, la tartiflette, c’est pas trop comme le cheddar : après 6 mois d’affinage en fut de Simone, c’est pas très très bon.
  • Puisque tu parles de Quality Street, y parait que normalement, quand on est connaisseur, le meilleurs Quality Street c’est le gros rond jaune qui colle aux dents là (Simone surtout, enfin feu Simone), et que celui qui reste toujours c’est le rose avec la crème à la fraise. Moi la crème à la fraise je le mange toujours en premier de peur qu’on me le pique. Je me sens tellement exclue de cette société formatée. Mais j’envisage de monter une agence de mise en relation et d’échange de fonds de boites de Quality street. Je crois que je tiens un business. Si t’as des roses, merci de contacter le blog qui transmettra.
  • Tu sais le moment où tu regrettes que juste avant de partir, t’avais un tout petit peu envie de faire pipi et tu t’es dit oooooooh, bien sûr je tiens jusque le bureau, alors. Le moment où t’es en train d’essayer sa mère la clé dans l’autre raclure de serrure, que bien sûr, l’ampoule dans le couloir a choisi ce moment précis pour être en panne, et que le trou il est trop grand en haut, et trop petit en bas, mais que tu mets 20mn à comprendre que la clé est à l’envers. Et tu sais le moment d’après, comme c’est trop bon d’ENFIN arriver devant la porte des toilettes, après avoir balancé ton ordinateur portable en travers de ton bureau (quoi, tu préfères payer de petites réparations de rien d’ordi ou te faire pipi dessus au bureau ? devant TOUT LE MONDE ? réfléchis bien), que t’es limite toute nue dans le couloir, que tu as perdu toute dignité. Tu crois que t’as le temps de vérifier ? NAN, tu te jettes sur la cuvette sans même regarder, tant pis si y a un mec qui a oublié de rabaisser la lunette, tu te fractureras le bassin et tu chopperas un triple herpès aux champignons, TANT PIS JE TE DIS.

Sauf que non. Aujourd’hui, il a pensé à rabattre la lunette, le mec. Et pendant qu’il y était, il a rabattu le couvercle aussi.

  • Ce soir dans le métro, il y avait une fille qui lisait un magasine avec des gens célèbres dedans, et par-dessus son épaule j’ai vu une photo de Indiana Harrison Jones Et Calista Mc Beal themselves, dans un wagon de Space Mountain. Dis donc Marie, tu te fous de moi?? T’as des infos ou t’as pas des infos en VRAI??