Ca t’ennuie si je regarde le match?

Fiouuu làlà. Avant le vendredi c’était duur hein. Mais alors le vendredi dans un open space, c’est THE DEATH, rapport que normalement, loin de moi l’idée de ronfler, mais sauf quand je suis forcée de dormir assise, comme au bureau par exemple (Ben c’est que j’ai une conscience professionnelle quand même).

.

Mais alors CE vendredi, mais sortez-moi-de-là-je-suis-Vincent-Mcdoom. Laisse-moi te planter le décor, tu vas voir ça fait pas mal, PLAF.

.

Quand tu habites tusseul, entre les cartons de pizzas, les boites de sushis et les sacs Noura (Noura me manque, quelqu’un pour m’envoyer un Kellage? Je vendrais un rein pour un Kellage), tu REVES de te réveiller avec quelqu’un dans ton lit, et tant pis pour les soirées Ardisson et les matinées Paris Première, tant pis pour les dimanches avec 3 cinés à la suite, TANT PIS pour les bains de 3 heures avec le dîner de curlys à même le sac. Bon en fait, tu te rends pas super bien compte.

Dans ma nouvelle maison thème Bonheur-Sexe-and-Gû-brownies, alors oui, c’est-du-propre-Dawling prend bien soin de ton environnement, il ne te laisse jamais t’endormir sans un thé vert et un carré de chocolat sur ta table de nuit, il range tes cartons de pizzas et ramasse même tes miettes de fish&chips, à quatre pattes et uniquement vêtu d’une chemise mauve. Sur le papier, t’as pas un tout ptit peu envie de me tuer là quand même?

.

MAIS il y a un piège, la chemise mauve, ça aurait dû me mettre sur la voie, en même temps. Parce que dans ma maison, thème All-you-need-is-love-and-krispy-kremes, tu fais MINE qu’éventuellement peut-être tu pourrais faire un truc dans ton coin, tu sais, répondre à un mail, bloguer, lire autre chose que la composition du sponge cake (tu trouves que je fais trop de name dropping au niveau de la bouffe ou pas?), voire t’épiler le minou, et ben tout de suite, y a drame diplomatique, déjà qu’on se voit JA-MAIS.

.

Alors cette semaine, dziing, idée qui s’allume, je m’ai dit, y a bien un moment où c’est qu’il va s’endormir, et comme ça hop, je fais ce que je veux, t’imagines le rêve, je vais pouvoir regarder Jamie Oliver si ça trouve, manger des curlys dans le bain et BLOGUER?

.

Mais non. C’est que Dawling, si tu gardes la lumière allumée eh ben y dort pas, du coup y souffle, y se retourne, y ressoufle, y te met une tatane en se reretourant sans faire esseuprès du tout, il boit son thé en faisant gloup gloup, y va faire pipi, y se recouche en t’arrachant un bout de mollet avec ses ongles d’orteils acérés, y buuude au prétexte fallacieux que t’y as dit que PITIN cut your nails or I will cut them my way*, donc c’est sûr que tu l’aimes plus, brèfle.

J’ai dû éteindre, puis comme ça, comme je l’avais tout énervé comme tout, au moins il a pu dormir et puis moi j’ai pu l’écouter ronfler toute la nuit. Je croyais pourtant qu’on avait pas le droit de ronfler quand on portait un pyj mauve et que c’était la loi, mais si, en pyj mauve et énervé, il ronfle.

.

Autant te dire que vendredi, c’est qui qu’a fait deux heures de déjeuner-sieste dans un fauteuil Starbuck, aha je suis trop diabolique. Trop pas. QUI a bavé dans mon clavier?

.

HEUREUSEMENT, y a rugby aujourd’hui. BOUNUIT.

Humour britonique

Comme je suis la seule à parler français dans cette taule, on m’envoie avec un collègue à qui j’ai pas l’honneur d’avoir été introduite – présenté pour les non-briton-comprenant – dans un hôtel de lusque à Casablanca pour toper un client.

Il a écrit un mail disant qu’il était available pour partir bien que ça risque de nuire à son programme de gym. Comme je voulais m’intégrer socialement, j’ai répondu que je pouvais partir aussi et que j’étais heureuse de lui prêter assistance tant au niveau linguistique qu’au niveau des exercices de gym.

En anglais, j’ai mis tongue and gym positions levels.

Ce n’est qu’après que j’ai réalisé la dimension sessuelle de cette réponse.

APRES avoir balancé le mail à tout le European Syndicate.

Dans la famille testostérone, je demande la mère. Bonne pioche.

ALORS NON. Nononon.

CECI est de la publicité mensongère Mesdames Messieurs (là c’est une imitation de Thierry Ardisson) (Y me manque).

NON, je t’assure, au hasard, tu plonges Dawling et une perceuse à percussion (mèche de 8 32ème de pouce sa mère) et une étagère à trous multiples dans une pièce. Tu attends, en te réjouissant de cette magnifique invention qu’est la testostérone. BEH QUEDALLE ouais. Quand tu reviens, tout ce que la testostérone à Dawling elle a réussi à faire, c’est lui faire brandir virilement sa radio et une bière pour écouter le rugby en rotant (Non, je plaisante, il rote jamais, il est beaucoup trop élégant)(tu ne PEUX PAS roter quand tu portes une chemise mauve, c’est la loi). Par ailleurs, le moindre tout petit reproche et PAF, ca y est, y te sort le JOCKER des JOCKERS, je cite :

Oui bon, c’est pas parce que t’as un complexe d’Œdipe et que ton père il vit maritalement avec sa scie sauteuse que je devrais rater mon match hein.

Bon alors:
1. Je sais même pas comment on dit en Anglais : « T’arrêtes avec mon père sinon la perruque je l’agrafe sur la tête à ta mère », mais MÊME, t’arrêtes avec mon père;
2. Je AI PAS d’Œdipe, c’est pas ma faute QUAND MÊME, si mon père c’est le plus beau du monde et qu’en plus c’est le plus meilleur fort en étagères (sans compter la taille de son sexe, non, je veux dire de sa voiture).

Par contre, moi, tu me mets dans une pièce avec une machine -à-décoller-le-papier-peint-avec-de-la-vapeur-dans-un-genre-de-pelle (C’est encore plus cooooool que ça en a l’air, je te jure, rien que d’en parler je tremble, tiens), beh je t’enlève direct le papier + l’enduit + le plâtre + un bout du béton dessous pendant que j’y suis. Je suis à deux doigts d’avoir creusé une fenêtre en forme de lapin dans ma chambre d’amis.

..

Tant de testostérone dans moi toute seule, j’ai peur que ça me fasse tomber mes cheveux. Et pis, Del4Y0, mètenant, t’arrêtes avec les lapins, regarde la très très mauvaise influence que tu as sur moi, du coup.