Pourriez-vous me passer le croque-monsieur?

A quoi tu vois que tu as atteint les bornes des limites de la fatigue qui s’empare de ton ptit corps?

  • Tu manges une banane et après, tu laves la peau à l’éponge et au liquide vaisselle. ET comme ça part trop pas cette saloperie, tu envisages une seconde de mettre la peau de banane au lave-vaisselle.
  • Tu es en train de planifier un déjeuner sympatoche chez Itsu. En même temps, tu multitaskes et tu envoies un mail à un nouveau ÜBER gros client, genre ÜBER sérieux qui rigole ÜBER pas. Tu envoies le mail. Copie à tout le European Syndicate hein, sinon les gens après y croient que tu planifies des déjeuners chez Itsu au lieu de travailler. Et là, tu te relis: Cher Monsieur Sashimi,
  • Tu ne comprends pas, cette culotte ne grattait pas autant que ça avant. Tu cross-checkes: elle est très très joulie cette culotte, mais par contre, le côté ficelle avec des perles et des dentelles zèbre (ouais mais j’ai le droit je suis en Angleterre), ça va pas LA, du tout. Remarque, ça matche avec tes chaussettes dépareillées en même temps hein.
  • Tu tentes la conduite à gauche (Oui, je sais. Mais des fois que on sait jamais, tu tentes). En pleine panique alors que tu n’as même pas encore démarré, tu cherches le levier de vitesse de ta main droite. Forcément tu ne trouves que le vide poche de la porte droite. Tu regardes, et là tu te dis: Me rappelle bien que j’étais venue chercher un truc là, dans cette porte, mais QUOI?

.

A quoi tu vois que tu as atteint les bornes des limites du fish& chips au bacon qui s’empare de ton ptit corps?

  • Quand tu te lèves le matin et que tu essaies de marcher discrètement pour aller chercher le café à Dawling (ouais je sais j’ai des gros seins ET j’amène le café au lit, mais les mecs, fallait s’en apercevoir AVANT que je déménageasse), ça fait un séisme de 14 sur l’échelle de Richter l’Eléphant. Ceci assorti de tes traditionnels orteils qui craquent, Sir Purple t’indique que bon, le café, c’est surfait. Il en boira quand même: je veux pas faire de la peine aux revenus de Georges Bellzouzou-Clooney.
  • Tu ne comprends pas, cette culotte ne grattait pas autant que ça avant. Pourtant, aujourd’hui, le côté ficelle avec des perles et des dentelles zèbre (ouais mais non, je l’ai pas remise deux fois de suite, juste 32 ans plus tard, je me dis que tiens j’avais commencé une note), j’ai vérifié plein de fois, il est ezactement LA où qu’il faut. Par contre, y a des bouts de gras qui dépassent de tut les ptis trous de dentelles.
  • Quand tu sors de la maison des gens qui t’ont accueillie, nourrie, fourni le Côte du Rhône a volonté ET le bagel du matin, tu penses que grave tu passes entre la porte d’entrée et la console, menue et gracieuse comme tu es. Bon tu passais effectivement du bas MAIS tu balaies élégamment le cadre familial de ton gras de fesses. Il se brise à tes pieds. Tes hôtes n’osent même pas t’engueuler tellement ils condescendent pour le coup du gras des fesses qui dépasse.
  • Tu es négligemment assise sur ton lit, revêtue de ton bas de pyjama en pilou et de ton soutien-nichons de sport (Non mais déjà que j’ai des gros seins et que j’amène le café au lit, si en plus j’avais pas un pyj en pilou et un soutien-nichons de sport, non mais où irait le monde, je te le demande) en train de manger des pistaches en lisant ton nouveau guide sur les treks en Australie. Tu noteras 2 choses: 1. J’ai arrêté le sport en 1963 mais par contre j’y pense tout le temps. Ça compte? 2. Tu trouves pas que c’est dingue tout ce qu’une femme peut faire en même temps? SOUDAIN, tu t’aperçois que tu te rappelles bien avoir mangé cette pistache. Mais la coquille a disparu. Tu lances des recherches. Qui restent vaines. Tu ne retrouveras la coquille qu’une heure plus tard. Quand après la sieste tu te lèveras et qu’elle se décoincera de l’intérieur de pli du bourrelet de sous lesdits nichons.

.

Bon. Je fais quoi, j’arrête la bouffe ou je vais me coucher d’abord?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s