drenka au pays des kangourous: épisode 1 – Tu m’en veux pas, hein, Dawling?

Y a des gens qui sont hyper classes en sociétés mondaine du 8ème arrondissement de Paris.

MAIS.

Que si par exemple, ils partent an camping se vautrer parmi les wombats sauvages au lieu de rester préparer les fleurs et les dragées de leur mariage très prochain comme tout le monde, ils préfèrent que leur Purple-Dawling-presque-Husband ne partage pas sa tente avec eux-mêmes et leur chaussures de marche au vieux pied affiné en fût de cheddar hyper mature. Et ne les contemple pas non plus au réveil lorsque leur haleine, leurs cheveux et leur peau de menton bubonique sont en villégiature à Moche-land qui refoule du chacal et qu »ils transportent une quantité honorable de sable rouge qui gratte au sein de l’intérieur de leur raie des fesses. Ils s’en félicitent et vous en remercient.

Je ne te cacherai pas la vérité plus longtemps, c’est moi que je me range dans cette catégorie de gens, et par le truchement de la conséquence, j’ai lâchement abandonné ce pauvre Dawling et je me trouve zactuellement en direct de l’avion en partance pays du kangourou & consorts, MIT ma sœur UND Vivienn.

Et notre plan machiavélique, c’est ça :

20080608
1. Sydney
2. Alice Springs
3. Uluru (Ayers rock), les Olgas et Kings Canyon
4. Darwin
5. Kakadu National Park et Katherine Gorge

Scoop: l’Australie, c’est über complètement loin. Or, par le truchement d’évidemment ma pauvre Lucette, sache que dans le très très gros avion, je suis assise à côté de Monsieur Gros-mal-peigné. Je peux pas lui en vouloir, t’as vu ta touffe de pwal de cucul que t’as sur la tête, toi après 20 heures d’avion? A l’heure actuelle, Monsieur Gros Mal Peigné a la moitié de la fesse droite en expansion sur mon siège à moi que j’ai, qui déjà, excuse-moi de te dire, mais t’as de la chance que je suis si svelte et élancée parce que j’ai quand même le gras qui dépasse aux entournures.

En sus, il ronfle la bouche ouverte après avoir mangé un sandwich fromage/oignons/pickles et ne se réveille que pour grogner-ronchonchon que quand même, t’empêches tout le monde de dormir avec ta liseuse à 2 watts, et pour attraper le café que lui tend l’hôtesse en t’assommant à coup de coude et en t’en renversant la moitié dans le décolleté.

Ça va, j’ai été coule jusqu’à présent mais LA, je suis en HYPOGLYCÉMIE, j’ai PAS dormi (d’un autre pied, je me suis tapé l’intégrale de Juno/27 Robes/L’âge-des-glaces-2/Aladdin/La-saison-8-de-friends) ET il a manqué de respect à mes NICHONS ÉBOUILLANTÉS, faut quand même pas pousser MÉMÉ dans le SPINIFEX à poil dur !

Ah là là, dis donc, si je me retenais pas, je… Ah sauvé par le gong Monsieur, on est arrivés à Sydney, OUF. Je te dis qu’il a eu chaud. C’est que je suis pas commode, moi.

Bon il vient de me marcher sur le pied en sortant et j’ai dit pardon. Hum.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s