Et avec votre Full English Breakfast, vous voulez un peu de mayo?

Mon exil en Britonnie est l’occasion pour moi  d’étudier le Briton dans son milieu naturel. Et aujourd’hui est un grand jour pour la science: Car je viens de percer YET ANOTHER MYSTERY, Sherlock.

Car voilà les deux questions qui me turlutaient:
1. Après des recherches approfondies, il faut se rendre à l’évidence, dans ce pays, il n’y a pas de bol. Le grand bol comme chez mémé où on vous sert 1l de café au lait, je veux dire. Seulement des mugs. Or, le croissant, il rentre pas dans le mug. POURQUOI?
2. Le Briton moyen, le matin, au lieu de manger comme les gens civilisés une tartine de confiture, prend un pti dèj de 4×3 mètres, contenant du BOUDIN NOIR. POURQUOI?

.

Bin problem solved, dis donc. Je suis pas TROP à deux doigts de passer mon diplôme d’ethnologue ès Britonie là?

Je vous explique: C’est parce que figurez-vous qu’ici, dans ce pays d’endives chroniques, si vous trempez votre tartine d’œuf / concombre / marmite (non mais à la base, ils ont des goûts particuliers aussi hein) dans votre breuvage matinal, PAF, Mémé vous soufflette la mimine: En effet, vous vous êtes rendu coupable d’une violation caractérisée du code de déontologie de la bonne conduite britannique. Le MI6 est à deux doigts de s’occuper de votre cas.

En plus, c’est UBER dangereux, parce que souffleter pendant le processus de trempage, c’est prendre le risque de provoquer la chute de tartine in ze bol et de provoquer un Tsunami au sein de votre décolleté de chemise. Et si je change de chemise, faut que je change de pantalon, et si je change de pantalon, faut que je change de chaussettes, et si je change de chaussettes, faut que je change de cravate et ainsi de suite (change seulement de pantalon, Georges.)

En conséquence, pour être sûr d’étouffer toute tentative de rébellion dans l’œuf, le gouvernement briton a mis en place la politique du mug obligatoire. Nous nos placards sont aux normes:

20090607.01
.

Cette mesure est accompagnée par l’absence de croissant et de baguette fraiche: On ne trouve que du pain de mie qui a fortiori ne rentre pas dans le mug en vue de son trempage. Malin, hein?

.

 

MAIS, face à cette frustration du manque de trempage, le Briton a développé un mécanisme darwinien de défense: Tous les matins, en sus de son mug à fleurs, il se tape un œuf au jaune qui coule et imbibe un toast, préalablement grillé et beurré puis astucieusement placé sous l’œuf.

AHA: Il y a trempage du toast par le jaune d’œuf MAIS sans l’intervention du Briton, qui, blanc comme la neige pâle d’un doux matin d’hiver, s’en met même pas sur les doigts, vu qu’il mange avec sa fourchette et son couteau. 

.

Elle est bien feintée là Mémé, hein ?
CQFD

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s