Nous espérons que vous avez fait bon voyage et vous revoir bientôt sur nos lignes

Il est 10h, nous sommes donc arrivés à la maison avec le Wombat il y a quelques heures (sous notre couette à 4h02 pour être précis), après the best journey en avion EVER. Retard: 1H. Ah non, au temps pour moi: 3H45. Ah non, au temps pour moi, 5h30. MIT bébé en phase fuitaire de tous les orifices <3.

Du coup, on  sèche le travail (bon on travaille demain à la place mais on peut pas tout avoir ma pauvre Micheline), on prend des bains, on vit nus, on mate Shaun the Sheep et on fait des siestes aujourd’hui. Le wombat est présentement occupé à faire un bisous de « BONOUR »  toutes ses petites voitures. Moi j’ai fait un bisous à mon paquet de 1.5kg de M&M’s offert par Mme Déjantée. Et aux orteils de Dawling, of course.

.

On était partis tous les deux voir Vivienn, pour son anniversaire.

Depuis le début, je sentais pas tellement cette affaire, vu que dernièrement j’ai l’énergie d’une moule asthmatique, et que le Wombat portait encore les gros stigmates dégueus de ses croûtes de varicelle. Sans compter l’état de notre compte en banque – On a eu beau faire Chimie, Iono, gazs du sang, 2 ampoules d’adré, chargez à 300, on dégage, PLOP – Mais il semble qu’on l’ait perdu dans le courant du mois de décembre ( heure du décès 18H32).

Mais c’était l’anniversaire de Vivienn, et moi j’ai jamais raté l’anniversaire de ma maman, voyez? Bon, ben j’ai pas été tellement récompensée par le Karma pour cet acte de bravoure et d’abnégation.

Déjà, pour économiser sa place, Dawling est même pas venu (ABANDON, j’écris ton nom). Ensuite, le Wombat a pas dit UN MOT de French, a refusé de parler à quelqu’un d’autre que moi, et de se faire porter, bisouiller, ou câliner par sa Minouche (Vivienn, y en a 2 qui suivent). ELLE AVAIT MEME PAS LE DROIT DE LE REGARDER.

Ambiance.

Par ailleurs, la maison était pleine, et comme on était célib., avec le Wombat on a été relégués dans la chambre japonaise des invités au lieu de notre suite royale baby-proof habituelle. C’est-à dire que : BYE BYE tatami, ou alors oui, mais bien imbibé de romito + de pipi pour les finitions. BYE BYE lampe Isamo Nogushi en papier, ou alors oui, mais coloriée au crayon de couleur et frouff, oops, j’ai passé à cravers, Mummy (A noter que les lampes Isamo Nogushi font de très instables avions en papier).  BYE BYE paroi japonaise, ou alors oui, mais avec aération intégrée (artisanales maison faite à l’aide d’une fourchette en plastique orange).

Vivienn, pour essayer de rattraper le coup, nous a amenés avec les petits cousins au zoo des félins du Mont Faron. Le Wombat a passé deux heures à couiner, en refusant toujours de la regarder, ou de marcher (j’ai tellement des beaux ptis bras musclés), et à dire:

« NO LIONS, NO TIGERS, PAS BEAUX, MESSANT, GO AWAY LIONS! »

Au magasin, y avait des tas de trucs plus choupis les uns que les autres sur le thème des grands chats. Pour les cousins, qui sont très bien élevés, eux, Vivienn a dû insister pour faire un petit cadeau, et ils ont choisi un chouette livre et un kit de travaux manuels avec des lions (le truc typique du faux nain, genre). Le Wombat s’est roulé par terre en hurlant et en EXIGEANT un horrible « TRUUUUUCK », un camion de l’armée qui avait pas grand chose à faire dans ce magasin, vu qu’il ressemblait quand même à se méprendre à ces véhicules qui servent à aller mettre son compte au gros gros lion et en faire une descente de lit. ET qu’on avait déjà acheté lors de notre dernière visite, soit dit en passant.

.

Avec l’apothéose des voyages: Un romito dans le taxi à l’aller  – j’ai dû  laisser le double du montant de la course au chauffeur pour nettoyer la voiture et puis évidemment, le Wombat  avait bien pris soin de viser mes cheveux comme ça tout le voyage a été un bonheur parsemé de roses. Et le voyage retour, dont vous savez déjà la joie que ça a été.

 

HAPPY BIRTHDAY MINOUCHE!