Pose cette noix de coco, Dawling

Il y a un mois (DEZA?? le temps file ma pauvre Geneviève), Dawling, le Wombat et moi, on a déménagé dans notre nouveau chez nous. On est passé de la coolitude / trenditude de North London, à la Cromignoneurie choupitudesque de la petite maison anglaise MIT jardin de la banlieue de West London. On va faire des économies en termes de cocaïne, champagne et boites de nuit, MAIS on le dépensera en plants de rosiers, tondeuse à gazon et rideaux Liberty, si vous voulez.

.

Notre maison et notre jardin, ça ressemble à ça:

20130924

La front door, le salon avec la cheminée, pis le jardin avec un chat dedans (pas à moi le chat, il était juste passé faire un petit caca). 

.

Quand vous rentrez comme ça, ça a l’air trop bien, surtout que les anciens propriétaires ont eu le bon goût d’emporter  avec eux leurs rideaux en serpillère brodée de romi à fleurs (non sans avoir essayé de nous les refourguer à prix fort, naaaaan, c’est gentil mais ça va aller).  Mais à l’étage, ils ont par contre eu le temps de coller partout de la moquette et de la tapisserie assortie (aux rideaux précités) .

.

Je vous le donne en mille, Emile, il va donc falloir faire des travaux.

Alors moi normalement, vous me dites travaux, je commence à sauter partout en bavant d’excitation et d’envie tant la testostérone m’habite.

.

Disons que je souffre du syndrome du Français moyen qui envisage éventuellement de se mettre à pédaler et qui donc, par le truchement de l’inadvertance, commence par s’équiper d’un vélo avec un cadre en carbone massif à injections V8, d’une combinaison en kevlar chaleur thermo-dynamique-diffusée en micro-capitons, et du dernier casque Hello Kitty. Avant de faire du vélo une fois, de frôler la mort par crise cardiaque et excision par selle de vélo, et donc de laisser l’équipement de compète rouiller contre le muret du jardin pour touzours.

.

Pour les travaux, c’est pareil, je commence par acheter 2T5 de documentation sur le sujet, une décolleuse de papier peint à vapeur 3,000 Watts (LOOOOOVE) ainsi que la ponceuse et la perceuse assorties, en frôlant l’orgasme à la caisse du magasin. Je fais aussi des classements avec tableaux Excel sur les meilleurs ouvriers alentours, en pondérant avec leurs tarifs, leur style, leur rapidité d’intervention et la portion dévoilée de leur raie des fesses pwalue par leur patalon qui tombe.

.

C’est héréditaire, je tiens ça de mon père (ce héros – Allô Œdipe?) et je l’ai transmis au Wombat : si on le plonge dans un magasin de bricolage, il est encore plus heureux que si je l’avais amené chez ToysRus. Il faut lui acheter tout le rayon peinture décorative + le rayon tournevis industriels. Il kiffe le rayon plomberie aussi, le tuyau, cet accessoire irrésistible. Et je vous parle même pas du rayon perceuses, à côté les voitures de course radiocommandées, c’est du pipi de Sansonnet de chat.

.

Mais le problème, c’est ce pauvre Dawling.

Dawling, il est mi-homme, mi-Ecossais. Et il se prend un peu pour McGyver MAIS IL L’EST PAS DU TOUT DU TOUT. Le magasin de bricolage ? Mais pour quoi faire. Cette fourchette fera un décolle papier peint avec tournevis intégré parfaite. Ma brosse à cheveux c’est un super pinceau à vernis (bon, on a pas de vernis mais on a du Golden Syrup, spareil). Et qui a besoin d’une pince coupante quand on a déjà investi dans ma pince à épiler de lusque il y a 3 ans (dépense qu’on aurait pu éviter d’ailleurs, vu qu’on avait déjà des cure-dents). Dans les chambres, il croit qu’il va bricoler des stores avec le papier cadeau de Noël 1983 et le manche d’un vieux balai trouvé dans la poubelle,  et un parquet en chêne point de Hongrie avec deux noix de coco et un trombone.

*SOUPIR*

Le Wombat et moi, on est des grands frustrés, voyez?  MAIS J’AI PAS DIT MON DERNIER MOT, JOSIANNE.

Je vous tiens au jus quant à l’état des négociations.

Publicités

Point Nips

NDLR : Nips, c’est le petit nom de la grenouille qui kicke plus vite que son ombre dans mon ventre.

  • Nips a de la nouille entre les jambes, mon règne absolu sur la galette des rois est assuré, personne me niquera jamais mon statut de Reine (poke @Fyfe). C’est un assistant stagiaire de 12 ans et demi qui nous a fait l’écho des 5 mois (il avait pas encore fait son stage en dermato, ou alors il avait oublié sa dose de Roaccutane ce matin soit dit en passant). Il trouvait pas le cœur, enfin il manquait des bouts visiblement, il trouvait pas pleins de trucs en fait. De sorte que la Cheffe lui a un peu mis la honte quand elle est passée après lui et a vérifié en 3mn30 tout ce qu’il avait mis 45mn à cocher comme cases (Tout va bien, Nips est tout parfait). Mais par contre, quand elle nous a dit qu’il y avait un zizi, il s’est tout gonflé de fierté et s’est écrié JE L’AVAIS VU HEIN MAIS ON LE DIT PAS AVANT LA FIN.
  • Le lendemain, j’ai voulu faire un happening au bureau, vu qu’on me pose la question de la nature de son entrejambe toutes les 2mn. L’idée c’était de faire l’annonce en amenant un goûter BLEU pour célébrer la nippy noodle. Mais enfin va trouver de la bouffe bleue. Alors je me suis dit, PAF, une occasion de faire de la lutte contre les stéréotypes genrés MIT de l’humour dedans : Je vais ramener des gâteaux ROSES pour annoncer que c’est un garçon. Depuis à mon bureau, ils pensent que je suis déçue de pas avoir une fille et que du coup je vais lui mettre des robes et une perruque et l’élever comme une princesse Hello Kitty pour compenser. Ils sont très, très inquiets pour cet enfant.
  • On sait pas encore si Nips naitra en France ou à Londres comme son confrère le Wombat. On s’est inscrit à une maternité en France au cas où. J’ai vu le chef du service gynéco : Ma mère m’avait dit : Euh… je te préviens, il est un peu froid et il aime pas être contredit. Comprendre, pour les Hippies comme toi qui lisent Chantal Birman et consœurs, ça va peut-être pas conviendre. Mais le bonhomme, en fait, avait visiblement l’habitude des Hippies en provenance de Britonnie profonde élevées à l’accouchement dans l’eau sans péri qui veulent pas être inspectées du fondement avant l’accouchement et encore uniquement en position à l’Anglaise (sur le côté les jambes serrées et non pas en position poulet de Bresse i.e. les 4 fers en l’air et les pieds dans l’étrier). Donc il savait plus comment prendre assez de pincettes pour me demander s’il-vous-plait-excusez-moi-de-vous-déranger-de-vous-demander-pardon-est-ce que je peux vous examiner. Bon moi j’ai lu Chantal mais j’ai aussi fait de la PMA, je suis plus à un tâtage de fondement près. Ensuite, comme il y avait 2 salles d’examen, celle pour la table gynéco et celle pour la table d’écho, quand il m’a dit de changer de pièce pour passer à l’écho, j’ai tellement l’habitude des échos endo-vaginales que j’ai traversé la moitié du cabinet sans avoir remis ma moulotte. J’avais une ROBE, je précise, mais cependant quand je l’ai soulevée pour l’écho, il a été légèrement surpris. C’était une écho tout à fait normale et il savait plus où coincer son sopalin du coup.
  • Comme on a déménagé, en cours de gestation, au cas où Nips verrait le jour en Britonie, il faut changer d’hôpital. Au début, on m’a dit que l’hôpital sur lequel nous avions jeté notre dévolu était tout complet : Il fallait donc aller à Ste Mary’s Hospital un peu plus loin. Ste Mary’s, c’est là où le Prince George est né, voyez ? Déjà qu’ici il est OBLIGATOIRE de porter les mêmes robes que Kate et les même langes que George… je me disais qu’aller obligatoirement dans le même hôpital, est-ce que c’était pas pousser le bouchon un peu loin, Micheline ? Bon mais finalement tout est bien qui finit bien, nous sommes acceptés dans notre hôpital de nous qu’on voulait. En revanche, le réceptionniste de sesque mâle a l’accent cockney du chauffeur de taxi-camionneur-taxidermiste. Bin ça fait quand même un peu drôle quand le type vous demande au téléphone la date de vos dernières règles, love ? Euh… *Pourvu que ce soit bien l’hôpital* *Pourvu*
  • Le Wombat est dans le déni complet. Ça fait environ 63 fois que je lui explique qu’il y a un bébé dans le ventre de maman. Il me répond que NON, C’EST UN BOBO, TIENS METS UN PANSEMENT (et on sent bien qu’ il pense : et arrête de nous casser les nouilles avec tes histoires, es-tu bien douillette). Pour la photo cromignonne à poster sur le forum des janviettes de sa petite main potelée caressant mon ventre avec amour, ou celle du bisou sur ventre pour le faire part, je pense que je peux me brosser, Simone.