8 mois et demi, je suis LARGE (je peux me rendormir 10 mn)

Rien fait de la journée, rien fait de la journée, ce matin j’ai quand même enfilé mes chaussettes toute seule, alors POUET.

.

  • C’est pas comme si j’avais la to-do-list de la Duchesse de Cambridge en vue de la naissance et que ladite naissance était imminente (LALALA TOUT VA BIEN J’ENTENDS RIEN). Par exemple, c’est pas comme si j’avais pas fait ma valise de maternité, pas validé mes paniers de soutiens-gorges d’allaitement, pas monté le couffin, pas lavé les draps de bébé, et pas commencé à réviser mon Chantal Birman et mon Maïtie Trelaun. C’est pas non plus comme si le Wombat était arrivé un pwal en avance à 38 semaines, sans aucun signe avant-coureur (il aurait pu mettre son clignotant, au moins).

.

  • Pas comme si je battais haut-la-main le record départemental de la circonférence nichonnale et ventrale. Au dernier rendez-vous à l’hôpital, ils m’ont chopée par surprise et emmenée dans la pièce maudite de la talope de balance. Je voulais fermer les yeux comme pour les scènes gores des films d’horreur mais la dame m’a demandé d’énoncer le chiffre à haute voix. (YIIIIIIIIICK LALALA TOUT VA BIEN J’ENTENDS RIEN). Faut dire, j’ai le livre de Zermati sur ma table de nuit, et j’ai tout bien lu la première partie sur ce qu’il faut pas faire (faut pas faire de régime) mais par contre j’arrive pas tellement à commencer la deuxième partie, sur ce qu’il faut faire. Bon, et bin arrêter toute restriction et manger tout, partout, tout le temps (surtout les chocolats de Noyel du Wombat), ça marche moyen sur moi, hein, en termes de contrôle de la prise de poids.

20131220.01.

  • Ce qui est rassurant, c’est que je suis pas la seule à être dans le déni total d’accouchement. Lundi je suis allée au dernier rendez-vous à la maternité. C’était à 9h. Sur le tableau ils disaient: retard 30mn. A 9h30, ils ont effacé, et mis: retard 1h. Et ainsi de suite jusqu’à 11h. Quand je posais des questions à l’accueil, on me disait, l’air excédé: Vous savez pas lire? C’est écrit sur le tableau, le temps d’attente. Pendant ce temps, j’étais sur une chaise en plastique pas du tout cucul-frienldy, avec zéro réseau de téléphone, zéro wifi ou 3G, et zéro vie à Candy Crush moi, quand même. A 11h30, j’ai été appelée, en Chinois vu que la sage-femme était chinoise et parlait pas très bien l’anglais. Elle a dit qu’elle était très en retard et que du coup, on ferait que la tension aujourd’hui, SUPERE. Coucou c’est le dernier rendez-vous avant l’accouchement, je sais pas où aller, je sais pas dans quel sens est le bébé, si c’est une taille crevette ou bien une taille poney. Elle m’a dit que si je voulais qu’on m’examine, j’avais qu’à reviendre la semaine prochaine => Voyez bien que je suis LARGE. Bon je vous rassure, on y est retourné hier avec Dawling, on a été reçu à l’heure (comme le hasard et le bazooka de Dawling font bien les choses hein) et on a pu discuter comme il faut de cet accouchement. Accouchement?? Quel accouchement? (LALALA TOUT VA BIEN J’ENTENDS RIEN)

.

  • C’est pas comme si j’avais un syndrome de nidification qu’à côté Valérie Damidot, elle fait bricoleuse du dimanche. C’est simple, je suis allée dans tous les sites de déco que je connais, j’ai mis « orange » puis « renard » dans la recherche, et après j’ai acheté tous les résultats. Notez que la chambre de Nips fait 3,5 m². Il va falloir les serrer un peu, les stickers muraux, hum.

20131220

.

Bon je vous laisse, il est 23h45 et il faut encore que je retire mes bottes avant de faire dodo (je vais prendre 2 remorqueurs et 1 hélicoptère, la manœuvre devrait pas prendre plus de 2h).

Rends-moi ce vieux mégot et reprends un Quality Street

Les gens, dans leur grande sagesse, disent toujours que chaque grossesse est différente.

Alors pour pleins de choses, je peux pas *encore* témoigner. Par exemple j’espère bientôt pouvoir être en mesure de vous confirmer qu’autant le 1er accouchement c’est la Boucherie Sanzot, autant le second accouchement c’est un moment merveilleux plein de guimauve, d’amour pailleté et de bébés qui sautent au dehors comme des bouchons de champagne en 3mn30. C’est ce qu’a promis le gynéco anglais, et il a SIGNE, alors bon, POUET.

.

Mais il y a une chose que j’ai observée : En termes de goûts et d’envies de femme enceinte, le Wombat et Nips, c’est pas le même combat.

.

Pour le Wombat, j’en étais à avoir des doutes sur ma maternité.

J’allais au Pub le dimanche et je pouvais pas manger mon Sunday Roast, MEME PAS MON YORKSHIRE PUDDING. J’avais acheté des Rochers Suchard que j’ai dû jeter pour cause de péremption. Non mais des Rochers Suchard PERIMES, quoi. Dawling mettait le Nutella au frigo en tout impunité vu que je pouvais pas approcher le pot sans romir. Le Savane rapporté de France avec amour par ma copine de galère britonne était comme une âme en peine dans mon placard et me regardait de ses yeux de Cocker qui semblaient dire « Pourquoiiiiiiiii tu m’aimes pluuuuuuuuus, une si belle et si longue histoire d’amuuuur ».

Par contre j’aurais vendu ma mère pour des choux de Bruxelles, des navets, du chou-fleur, de la choucroute, ou du hareng fumé. Moi qui normalement n’aime que le cochon femelle du boucher sélectionné avec soin, je pouvais manger TOUT ce qui passait à ma portée et se composait de porc, même dégoulinant de gras, même mâle, même dans les petites gargotes en bas du bureau où les types qui te servent sont les descendants en ligne directe de Jack l’éventreur, à qui il manque 1 œil, 3 doigts et tout un tas de dents. Un dimanche, j’ai mangé un pâté en croûte au petit déjeuner, un feuilleté à la saucisse à 10h, un muffin au bacon à 11h, du Pork Belly avec de la sauce aux pommes à midi, des knackies à la moutarde au goûter et du boudin le soir (avec les restes de pâté en croûte en accompagnement). Un véritable génocide de petits cochons.

En fait je voulais manger TOUT ce qui sentait soit le pet, soit le pipi bien fumé. L’enfant était-il vraiment de moi ? Quand il est né, il sentait le bacon fumé. Pour sa paternité, en revanche, il y avait aucun doute possible. Anglais 100% pure souche.

 .

.

Nips, lui, est bien plus délicat, mais on sent poindre un brin d’esprit de contradiction et de casse-nouillerie quand même.

Notez que les premiers temps, il s’est nourri de perfusions saveur Ether Printanier. Bon.

Et alors ces temps-ci, je prends la liste des interdictions formelles du NHS pour les femmes enceintes, bin c’est la liste Quinté + dans l’ordre de TOUT ce que je VEUX.

  • Nips veut de la vodka. Un Bloody Mary bien chargé avec une tonne de Tabasco et de Worcester sauce, pour être précise.
  • Nips veut du sashimi de saumon, par quintal.
  • Nips veut du steak tartare bien épicé, avec du Carpaccio de bœuf ou de saumon dans le rôle des légumes.
  • Nips veut du fromage qui pue. A pâte molle, bien macéré-affiné- avec du moisi tout partout. De l’Epoisses, du Reblochon, du Vieux Lille, du Maroilles, du Mont d’Or et du Trou de cru. AVEC LA CROUTE.
  • Nips veut du pâté, de préférence de foie. Et du foie gras aussi. Sur de la baguette avec un bon verre de gros rouge qui tâche.
  • Nips est à deux doigts de ramasser les vieux mégots de cigarette du Dawling par terre JUSTE POUR UNE TOUTE PETITE TAFFE.
  • A Amsterdam, Nips voulait rouler des grosses gamelles aux mecs qui sortaient des coffee shops, et se jeter dans leurs T shirts imprégnés de l’odeur délicieuse de la drogue.

.

C’est pas moi hein. Moi dans la vraie vie de quand je suis pas enceinte, le fromage on en trouve pas ici donc j’y pense pas, je bois pas et j’ai pas fumé depuis 1982 environ. Et pour la drogue, je vois vraiment pas de quoi vous parlez Monsieur le Procureur.

.

En fait les seuls trucs qui me sont autorisés et dont Nips fait une consommation illimitée, ce sont les Quality Street rouges, à la fraise, ceux que personne aime.

.

20131011.02

J’envisage de monter une société d’échange de Quality Street en ligne, pour un rouge, je vous file 2 pièces jaunes dégueus.

Que tout le monde s’arrache.

Sauf Nips.

Point Nips

NDLR : Nips, c’est le petit nom de la grenouille qui kicke plus vite que son ombre dans mon ventre.

  • Nips a de la nouille entre les jambes, mon règne absolu sur la galette des rois est assuré, personne me niquera jamais mon statut de Reine (poke @Fyfe). C’est un assistant stagiaire de 12 ans et demi qui nous a fait l’écho des 5 mois (il avait pas encore fait son stage en dermato, ou alors il avait oublié sa dose de Roaccutane ce matin soit dit en passant). Il trouvait pas le cœur, enfin il manquait des bouts visiblement, il trouvait pas pleins de trucs en fait. De sorte que la Cheffe lui a un peu mis la honte quand elle est passée après lui et a vérifié en 3mn30 tout ce qu’il avait mis 45mn à cocher comme cases (Tout va bien, Nips est tout parfait). Mais par contre, quand elle nous a dit qu’il y avait un zizi, il s’est tout gonflé de fierté et s’est écrié JE L’AVAIS VU HEIN MAIS ON LE DIT PAS AVANT LA FIN.
  • Le lendemain, j’ai voulu faire un happening au bureau, vu qu’on me pose la question de la nature de son entrejambe toutes les 2mn. L’idée c’était de faire l’annonce en amenant un goûter BLEU pour célébrer la nippy noodle. Mais enfin va trouver de la bouffe bleue. Alors je me suis dit, PAF, une occasion de faire de la lutte contre les stéréotypes genrés MIT de l’humour dedans : Je vais ramener des gâteaux ROSES pour annoncer que c’est un garçon. Depuis à mon bureau, ils pensent que je suis déçue de pas avoir une fille et que du coup je vais lui mettre des robes et une perruque et l’élever comme une princesse Hello Kitty pour compenser. Ils sont très, très inquiets pour cet enfant.
  • On sait pas encore si Nips naitra en France ou à Londres comme son confrère le Wombat. On s’est inscrit à une maternité en France au cas où. J’ai vu le chef du service gynéco : Ma mère m’avait dit : Euh… je te préviens, il est un peu froid et il aime pas être contredit. Comprendre, pour les Hippies comme toi qui lisent Chantal Birman et consœurs, ça va peut-être pas conviendre. Mais le bonhomme, en fait, avait visiblement l’habitude des Hippies en provenance de Britonnie profonde élevées à l’accouchement dans l’eau sans péri qui veulent pas être inspectées du fondement avant l’accouchement et encore uniquement en position à l’Anglaise (sur le côté les jambes serrées et non pas en position poulet de Bresse i.e. les 4 fers en l’air et les pieds dans l’étrier). Donc il savait plus comment prendre assez de pincettes pour me demander s’il-vous-plait-excusez-moi-de-vous-déranger-de-vous-demander-pardon-est-ce que je peux vous examiner. Bon moi j’ai lu Chantal mais j’ai aussi fait de la PMA, je suis plus à un tâtage de fondement près. Ensuite, comme il y avait 2 salles d’examen, celle pour la table gynéco et celle pour la table d’écho, quand il m’a dit de changer de pièce pour passer à l’écho, j’ai tellement l’habitude des échos endo-vaginales que j’ai traversé la moitié du cabinet sans avoir remis ma moulotte. J’avais une ROBE, je précise, mais cependant quand je l’ai soulevée pour l’écho, il a été légèrement surpris. C’était une écho tout à fait normale et il savait plus où coincer son sopalin du coup.
  • Comme on a déménagé, en cours de gestation, au cas où Nips verrait le jour en Britonie, il faut changer d’hôpital. Au début, on m’a dit que l’hôpital sur lequel nous avions jeté notre dévolu était tout complet : Il fallait donc aller à Ste Mary’s Hospital un peu plus loin. Ste Mary’s, c’est là où le Prince George est né, voyez ? Déjà qu’ici il est OBLIGATOIRE de porter les mêmes robes que Kate et les même langes que George… je me disais qu’aller obligatoirement dans le même hôpital, est-ce que c’était pas pousser le bouchon un peu loin, Micheline ? Bon mais finalement tout est bien qui finit bien, nous sommes acceptés dans notre hôpital de nous qu’on voulait. En revanche, le réceptionniste de sesque mâle a l’accent cockney du chauffeur de taxi-camionneur-taxidermiste. Bin ça fait quand même un peu drôle quand le type vous demande au téléphone la date de vos dernières règles, love ? Euh… *Pourvu que ce soit bien l’hôpital* *Pourvu*
  • Le Wombat est dans le déni complet. Ça fait environ 63 fois que je lui explique qu’il y a un bébé dans le ventre de maman. Il me répond que NON, C’EST UN BOBO, TIENS METS UN PANSEMENT (et on sent bien qu’ il pense : et arrête de nous casser les nouilles avec tes histoires, es-tu bien douillette). Pour la photo cromignonne à poster sur le forum des janviettes de sa petite main potelée caressant mon ventre avec amour, ou celle du bisou sur ventre pour le faire part, je pense que je peux me brosser, Simone.

Vous reprendrez bien une petite goutte, Madame la Duchesse?

Je me demande si je suis pas en train de me fourvoyer légèrement en termes d’apprentissage de l’autonomie à mon Wombat.

Il dort bien sûr au milieu de ses parents et a jamais mis un orteil pwalu dans son lit. Ou plutôt ses lits, vu qu’on en a changé plusieurs fois. Au début quand Dawling a dit qu’on devrait mettre le lit à barreau sur ebay j’ai rigolé (HAHAHA). Sur le frigo de mes copains, il y a des œuvres pollockiennes et parfois rothkoiennes des trésors adorés. Sur mon frigo, il y a mes tentatives de dessins de voitures et autres hélicoptères qui se font manzer par des requins: Ah ça on en a acheté du matériel d’art, on a même pris des cours de Gymbo peinture. Mais il va quand même pas le faire lui-même, because art is a dirty work et it’s better if mummy do it herself. C’est comme tenir la cuillère du yaourt, y a un préposé à cette tâche ingrate et subalterne.

Il y a deux mois, j’ai découvert que c’était pareil pour la gastro: il préfère pas se salir, donc de retour de la crèche, il a *romi* dans MES cheveux, puis a repris une activité normale. Et c’est moi qui ai dû me taper cette taloperie de gastro à sa place. En plus la gastro, elle devait être vexée, ou alors elle s’est inquiétée pour sa réputation, je sais pas, mais elle était en forme, voyez? La nuit suivante, je l’ai passée dans la salle de bain, et la nuit suivante, et la nuit suivante, et la nuit suivante. C’était même plus la peine de sortir de la douche en fait.

Jusqu’au moment où il a fallu se rendre à l’évidence: Une gastro ça dure pas 2 semaines. i.e. c’était un syndrome Kate Middleton, i.e. j’en avais encore pour 4 semaines minimum comme ça. Tous les mercredis, fallait aller me faire pipi sur les doigts et dans un petit pot de 2,1 cm de diamètre (SANS DECONNER, POURQUOI??) et voir à quel stade de lyophilisation j’étais. Et se faire un petit festin de perfusion goût éther si nécessaire (mes préférées!).

L’avantage d’être déshydratée et de romir à chaque pas: on va pas au bureau. Des fois on tente, mais dans le métro à l’odeur printanière de pied roulé sous les aisselles parfumées au prout et à la fraicheur d’une usine de fondaison de casseroles, on est souvent contraint de faire demi-tour après avoir romi sur les stylettos de la dame *ABORT MISSION*. L’inconvénient c’est que y a plus tellement de liquide dedans toi, et donc coucou la cystite et la migraine dès que tes yeux ont l’outrecuidance de frôler un écran du regard. Apu télé. Apu twitter. Apu Candy Crush. Apu Downton Abbey. Apu blog.
.

Enfin ça m’a permis de tenir ma résolution pour cette grossesse à la perfection: PAS DE COMPLAINTE DE LA FEMME ENCEINTE, cette fois.
Hein, z’avez vu, je l’ai trop bien fait.
.
.

 

.

.

.
.
.
Jusqu’à mètenant.