Trop de choix tue le choix

Ce week-end, on est allé étudier un autre quartier londonien dans son milleu naturel et sauvage. C’était un quartier près de la Tamise, à l’Ouest, ou il y a zéro école française, mais pleins d’écoles anglaises à uniforme & écusson très classieuses.

J’ai beaucoup pensé à Angel CoinCoin, car c’était le monde merveilleux du canard sauvage qui s’ébroue en liberté et vient vous raconter sa vie d’un air péremptoire et convaincu. Il faut dire que c’était une belle journée printanière, on portait même pas de moufles ou de cagoules, et dans le ciel, il y avait un truc jaune brillant et chaud qu’on avait pas vu depuis 1983 (l’époque où Dawling avait une moustache et les cheveux longs) = le soleil.

Alors que quand on est allés voir le quartier de la probable école française du Wombat, on avait perdu deux dents et 3 oreilles chacun par ce froid de canard (on parle beaucoup de canards aujourd’hui, non? Angel Coincoin qu’as-tu fait?), même que mes pieds affichaient -45 degrés et que j’avais dû les faire fondre dans un ragoût de bœuf le soir.

Du coup, pour le moment, je suis moyen objective, je veux TOUT plaquer et aller vivre parmi les coincoins.

La seule grenouille dans la soupe aux épinards, c’est qu’à midi, on s’est arrêtés dans un resto, certes sur de magnifiques écluses de la Tamise, avec le doux son de la cascade qui caracole sur les rochers mousseux et le soleil qui vient te caresser la joue gauche. MAIS qui nous a facturé un total de 8 millions de US$ pour du blanc de poulet poché un pwal vert aux entournures pour le Wombat(on espère que c’était des herbes et pas du moisi mais c’est pas encore sûr), et pour nous du gras de porc tellement filandreux qu’il t’aurait niqué la canine récalcitrante si nécessaire.

Alors que de retour à la maison, dimanche, on est allés dans notre resto du coin des poulets rôtis (c’était décidément une week-end autour du thème de la volaille), et qu’on vendrait ma mère pour leurs frites & consorts.

Bon.

Education de mon fils OU BIEN canard sauvage OU BIEN mon estomac.

C’est un peu le choix de Sophie. Je sais pas quoi faire.

 

 

 

Romantic week-end in Paris

Ce week-end, j’étais à Paris, et j’avais prévu de voir ma toupine a n g e l et on aurait mangé des gyozas chez Higuma toutes les deux en amoureuse. Mais je vous jure,  le sort et les gens  se sont acharnés à me pourrir mon groove sans arrêt. Plan original: Vendredi: manger avec mon copain rugbyman à midi, puis aller l’après-midi au Musée du Quai Branly avec Marie, puis diner en famille. Samedi: manger à midi avec a n ge l, pendant que Dawling serait avec Marie et le copain rugbyman, et se balader dans le quartier japonais pendant que les britonphones enchaineraient les bières au Pub. Samedi soir:  diner avec Léa et ma copine suisse-allemande, et puis elles devaient sortir alors que moi je devais aller me coucher comme la bonne mémé de base. Dimanche:  brunch avec copain rugbyman, Léa, copine suisse-allemande et Dawling.

MAIS

  • Quand j’ai dit ça en arrivant jeudi, je me suis fait jeter comme une méduse infecte par ma sœur, parce que personne vient JAMAIS avec elle au musée et que je devais attendre samedi pour y aller avec elle. Bon, moi j’avais pas tellement envie de me taper le musée quand il est bondé, mais comme ma copine suisse-allemande aussi voulait y aller samedi, voilà PAF, j’ai dit d’accord. Tant pis, je ferais les magasins avec Marie vendredi.
  •  Et puis  Marie a annulé vendredi. Donc vendredi après-midi, on est allés se promener avec Dawling et j’ai voulu l’amener chez Mariage Frère mais on est finalement partis en courant rapport que 9 EUR la tasse de thé. Merki hein.
  • Vendredi soir, Léa a raté son train. En rentrant chez elle, elle a trouvé son chat à moitié mort empoisonné et a passé la nuit aux urgences vétérinaires pour la modique somme de £200, donc elle a pas pu racheter un billet pour le lendemain, qu’elle a passé au chevet du félidé.
  • Du coup, pour le samedi, j’avais pas vu Marie, donc je voulais la voir à midi avant qu’elle babysitte mon Dawling pour l’après-midi. Mais copain rugbyman pouvait pas non plus babysitter Dawling. Donc je l’ai emmené aussi, pensant qu’il pourrait parler Anglais mit Marie pendant que nous, on parlerait Français avec a n g e l. MAIS ma sœur voulais viendre aussi because visite au Quai Branly l’après-midi. ET PIS comme ma copine suisse-allemande avait ete abandonnée par Léa, elle a voulu venir aussi…. Et voilà comment on se retrouve chez Higuma à 15, au lieu de faire un déjeuner tranquilles en amoureuses. En plus Dawling et copine suisse-allemande ont pas aimé Higuma,  et limite je me suis fait engueulé ALORS QU’ILS DEVAIENT MEME PAS VENIR.

MAIS C’est pas fini.

  • Quand on s’est quittées (un peu vite) avec a n g e l, Marie se rappelait plus ou elle avait garé sa voiture (ça m’a rappelé mon mariage <3). Ma sœur en a profité pour partir en me disant qu’elle allait chercher son chéri (elle est jamais revenue, cette endive, entretemps elle avait appris que c’était de l’art primitif  BUEUURK). Nous voilà traversant Paris à la recherche de la voiture perdue de Marie. Après 45 mn, on a fini par la retrouver. Mais arrivés au musée, 45 mn de queue dehors, et autant à l’intérieur. J’ai dit qu’on allait boire une bière à l’Alma en attendant.  MAIS copain rugbyman est arrivé et a décrété que l’Alma c’est tout pourri, et qu’il connaissait une super rue piétonne pas loin. SAUF qu’il se rappelait pas bien où et que genre pas loin, on s’est perdus et on a mis 45 mn pour y aller. A ce stade Andrew et moi on voulait exécuter sommairement tous ces gens. 
  • Avec ma copine suisse-allemande,  on les a laissés à leur bar et on a voulu retourner au musée. Marie nous dit: Ben tiens, prends les papiers et les clefs de la voiture, et puis tu viendras avec au resto où on se retrouve ce soir. Le musée était magnifique, bon.

 

  • MAIS après, on descend dans le parking pour récupérer la voiture de Marie et là PAF. Pas de ticket de parking, of course. Marie par mégarde l’avait emporté. On a dû l’appeler pour que les 3 larrons nous rejoignent MAIS ils ne pouvaient pas car ils étaient perdus + bourrés. On a attendu une heure. Il était donc 20h30, moi je commençais à avoir faim mais NAN. Copine suisse-allemande voulait se changer avant le resto. Il a fallu faire l’aller-retour pour que MADAME revête sa petite robe noire.
  • Le resto, très chouette. Mais copine suisse-allemande voulait absolument sortir après (ce qui explique la petite robe noire) alors que nous, on tombait de sommeil. Elle se lance dans un plaidoyer:  elle, c’est UNE FOIS par an qu’elle est tranquille sans ses filles alors ELLE VEUT sortir. Marie dit que no problemo, on peut aller chez ses copains dans le 10ème.
    Moi je me disais, on accompagne les filles pis après on va boire une dernière bière avec copain rugbyman et peut-être un billard, et puis Dodo.
    Copine suisse-allemande se disait qu’une fois là-bas, elle arriverait bien à nous convaincre de sortir avec elle. 
    Copain rugbyman se disait que le 10ème, c’est pas loin de chez lui et qu’il en profiterait pour aller se coucher
    Arrivés là-bas après 30mn à 5 dans la twingo, moi les fesses en forme de ceinture de sécurité car ayant e plus petit tutu, j’étais au miyeu, Marie se rend compte qu’elle a pas le code de ses copains ET que son téléphone est mort ET qu’elle connait pas leur numéro. Je vous dis qu’on a sauté dans un taxi vite fait avant que Dawling lui colle un coup de pelle. 

 

  • Le lendemain, je dis à copine suisse-allemande: Nan mais moi, j’ai le chic pour choisir des copines branquignoles de l’organisation, plus distraites tu meurs. Elle me répond: « Ben moi je crois que c’est très FRANCAIS en fait ».
    J’étais en train de dire à Dawling qu’elle était GONFLEE de me dire ça quand même, à moi qui me suis décarcassée tout le fuckin’ week-end pour tenter de mettre de l’ordre dans tout ce chaos de gens qui n’en faisaient qu’à leur tête.

 

  • Je tends mon billet de retour a la dame de l’Eurostar.
    Qui me répond:
    AH mais madame, ils sont pour HIER vos billets!

RESULTAT
Mes billets a £59 Aller-Retour, ils nous ont coûté 484 EUR de supplément. OUI OUI VOUS AVEZ BIEN LU.

C’est QUI LA BRANQUIGNOLE HEIN???

Hammer-Drill-mes-fesses

Tu te rends compte, j’ai dû déménager. Alors que bon, excuse-moi de te dire mais quand même je te signale que TOUT était contre moi.

.

L’Eurostar déjà. Paris-Londres en 2h15, trop bien. Mais quand tu pars avec tes moignons de doigts, ton vernis rouge-noir, mais sans coton-tige ni dissolvant, rognant les dépassages à la seule sueur de tes dents, compte tenu de la qualité du rail anglo-saxon moyen de base, 2h45, c’était pas du lusque si tu voulais que tes dents et tes sourcils soient vernis à peu près correctement, figure-toi.

.

Ah oui, et puis le nouveau travail, parlons-en de mon nouveau travail. Le blog d’ a n g e l est interdit car il contient des scènes insupportables à caractère sexuel, selon l’équipe informatique. Chérie, va passer une culotte tout de suite, tu vois bien que ces pauvres Anglais sont tous traumatisés, ça nous fout une sale ambiance à l’IT floor.

.

Enfin, je t’indique que dans l’ambitieux dessein de te faire montrer un avant-après digne de le Kubb3 lui-même personnellement, j’ai nourri l’impertinent projet d’investir dans une perceuse. Alors déjà, il a fallu trouver laquelle. Comme t’as pas réglé ton complexe d’Œdipe, c’est le moment d’appeler ton père. Une perceuse avec un fil à percussion, voyons, mais vas-y dis-le en Anglais pisque t’es si fort hein. T’as demandé la pression aussi, et la taille de la tige même (Si la taille c’est important, le diamètre surtout). Et beh la, devant tes yeux ébahis dont s’écoulent des larmes de sang, on te donne la pression NON PAS en kg par m², noooon, aha, ma pauvre. En POUNDS, par SQUARE INCH. Et le diamètre de la mèche, aha, les centimètres c’est pour les clebards hein, en TRENTE-DEUXIEME DE INCH. Sachant que un inch, FYI, est égal 2.54 cm, et que 1 Feet = 12 Inches. Tu veux le tour de taille de Mamie ou ça ira pour calculer, là?

.

Bref, laisse-moi te dire que pour déménager au pays de Billy Shakespeare, de la mini-jupe par -12° (AHA FARHENHEIT hein), et du fish&chips réunis, fallait une bonne raison. Tu me connais, cette raison ne pouvait être que, l’amuuuuur, Luuuuuuuuurve with a big, long L. (je t’ai dit que la longueur c’est important aussi quand même?)

Je pouvais pas lui résister.

Son odeur. Sa douceur. Sa peau.

Personne m’avait fait cet effet là avant.

Laisse-moi t’introduire (oui les Anglais, ils se présentent pas, ils s’introduisent, comme ça PAF, c’est fait, on n’en parle plua) mon nouvel amant mais attation, tiens-toi prêt parce que tu vas être vert de la jalousie mais c’est MOI qui l’a vu en premier, alors t’arrêtes.

..

.

.

20080109

Il est chic et élégant hein? Ouh la, tu es relié à ton clavier par un filet de bave, si je puis me permettre.

Donc il me prend un ptit peu tout mon temps (tu sais ce que c’est hein, quand c’est nouveau), mais j’essaye de revenir bientôt.

(Je viens de me rendre compte tout en te parlant (Liloo Dallas, multitask) que pour compter une unité de temps, bon à part que c’est décalé qu’on puisse se lever plusse tard, c’est la même chose qu’en France . Mais que fait Scotland Yard?)

.

.

Addendum: Note fabuleuse entièrement publiée / imagée / linkée / accentuée – ‘bruti de claviers britons, par Angel Multitask, entre deux rattrapages de bébé suicidaire, trois révisionnages de leçons par fillette écrabouillée de devoirs, et essuyage de popotin que enfin bref, vous visualisez très bien. Becoze le Oueb de la coupine à London Baby, il est complètement naze et que le blog, il avait faim.

Question de survie, été 2007

Tout ça, c’est la faute à  a n g e l, la psychopathe aux pitites fleurs printanières qui s’agitent all over le blog.

musthave

Pour que je survive cet été, il va me falloir en urgence:

  1. Du concombre, avec un peu de concombre saupoudré de concombre sans gras sans sucre sans pate SANS RIEN à cause du régime.
  2. Des cocktails SANS alcool à cause du régime.
  3. Toute la boutique d’Agatha Ruiz de la Prada pour compenser le régime.
  4. Du vernis pour mettre sur mes pieds pendant que je m’ennuie au bureau et que je fais le régime.
  5. La recette de ce gâteau: tout ce que je sais c’est qu’il y a de l’alcool au sein de l’intérieur. Ceci est un appel à témoin, mit forte récompense, et Morandini mènant ça suffit TU ME REPONDS à mes appels, tu vois pas que je suis au bord du gouffre, déjà que je suis au régime.
  6. Des câlins pour me consoler du régime.
  7. Une chemise de nuit que tout le monde croit que c’est une robe, vu que j’ai zéro pantalon qui ferme mais là c’est bon je suis au régime.
  8. Le dernier Elisabeth-Quin-Mon-Amour, et la collection complète de Fred Vargas, la seule qui arrive à me faire penser à autre chose qu’au régime.
  9. Faire des abdos pour que le régime aille plus vite.
  10. Trouver quelqu’un qui bouffe des petits gervais à ma place pour que je puisse pécho le Wapiti de frigo (je peux plus en manger, à cause du régime).

Vibro-nichons

Alors vu que:

  1. Ma compta est finie donc j’ai trop de temps, hein, j’ai perdu que 3 semaines à faire des additions que ça tombe jamais sur le même chiffre, par le truchement du complot des furets chinois,
  2. J’ai été nommée aux Emmy Awards de la déclaration la plus nulle de tout ce côté-ci du Jourdain, y compris le Far Ouest oriental, ce qui veut dire que je vais trop pas payer des impôts et DU COUP, il faut absolument que je trouve des moyens de dépenser tous ces sous là que personne va me prendre, attention ma banquière elle est TRES TRES TRES à cheval sur les comptes et même que faut TOUJOURS que ça reste équilibré sinon PAF elle t’envoie l’huissier mangeur de piti nenfants et là, gare à ton cucul je te ferais dire,
  3. J’ai DE JUSTESSE évité la dépression, heureusement au dernier moment je me suis fait un traitement électrochoc par chocolat sous cutané et intraveineuse, mais du coup mènant je me prends un peu les pieds dans mon double menton, et pis en plus je dois faire de l’origami sur bourrelet de bide pour tout faire rentrer dans le pantalon de ma mère. Il s’agit de surcroit d’un pantalon qui a la sobriété et le bon goût d’être extensible sur les côtés mais pas tellement sur le devant, ce qui fait qu’à la jonction extensible-pas extensible, ça fait pression en forme de ligne, et posé sur cuisse ça a un petit côté rôti de veau à la Normande quand même,
  4. Entre 3 mails pour le viagras, 2 pour me rallonger le zizi de façon spectaculaire et 4 de ma toupine la Philippienne qui voudrait bien partager 92784623829 de dollars avec moi, juste elle a besoin de mes codes bancaires, mais je peux pas je les ai déjà donnés à la loterie internationale, ils en avaient besoin pour me reverser le super pactole, beh j’ai reçu un mail pour me dire qu’il fallait DE SUITE commander mon Power Plate.

Alors bon je présente plus le power plate, si comme moi tu lis AD, Lire et Technikart (bon d’accord Elle, 20 ans et Biba mais même), tu sais que c’est une assiette que tu montes dessus, qu’elle t’envoie des vibrations dans le gras, et vu que le gras, bon beh il aime pas trop les vibrations, normalement il fond comme un sorbet fraise des bois Berthillon sous le soleil des Tropiques (Kirikou tu chantes si tu veux mais tu chantes dedans ta tête), et à la place t’as des musques tous neufs 100% garantis sur facture.

AHA moi je te dis que quand même, c’est hyper tentant vu que le coach de gym qui fait que m’engueuler tout le temps au motif fallacieux que j’aurais raté les 947 dernières séances, eh beh il serait bien feinté que PAF, t’as vu je suis tuuuuuuuute musquée, et même pas mal.

Oui mais mon Pépé il m’a dit, déjà ça l’étonnerais que ça marche parce qu’avec tout ce que je reçois comme appel sur mon téléphone vibreur qui est dans ma poche de cuisse droite, beh je devrais déjà être tute maigre de la cuisse droite, pis ma pauvre t’es folle, le vin quand on veut le faire vieillir on le colle sur du power plate. Si ça se trouve selon le cépage, tu vas friper du double menton.

En plus, celui qui fait la pub, c’est Gérard Lanvin : Sur leur site il a écrit une joulie lettre, pour dire que s’il est tout beau, c’est grâce au power plate. Et moi Gérard Lanvin, je le trouve un peu tendu du bout quand même, pas qu’il ferait peur, mais quand même à l’instar du Pitbull et au contraire du chihuahua, si par mégarde il me faisait pipi dessus, je pense que je le laisserais finir, voire, je lui filerais éventuellement mon soutif pour si jamais il voulait s’essuyer les mains ou le zizi (sinon la ernière goutte c’est toujours pour le slip après). En plus après examen de Gérard Lanvin dans son intégralité, me demande si les vibrations elles stimuleraient pas la pousse soyeuse et chatoyante du poil de sourcil. Ca, ça m’arrange pas, vu que bon si du côté du poil de jambe la nature s’est montrée sympatoche comme tout en m’accordant qu’un trio de poils rigolos, en revanche je serais pas étonnée au niveau du sourcil si Henri Emmanuelli revendiquait ma paternité.

Et pis surtout, avec toutes ces vibrations là, je risque pas d’avoir le nichon qui pendouille après ? Je rappelle que le nichon c’est un peu la signature de la maison, la mascotte, l’argument de vente principal, la tête de gondole quand même chez moi.

Ah là là, nous les riches on a que des choix cruciaux en ce moment.

OU ALORS

J’envoie a n g e l tester : Elle vient de recevoir les allocations naissance, ET elle a « le plus gros nichon gauche de l’histoire du nichon », je cite, ce qui d’un point de vue clinique est PILE ce qu’il me faut. En plus en plein allaitement, c’est SUPER pratique, PAF, si ça se trouve à force de secouer, ça va faire du beurre, arrête de chouiner c’est quand même plus facile à transporter le beurre que le lait je te signale, je le sais, chef des bateaux du monde option transport de bananes moi comme travail professionnel.

Allez, au boulot. Tu me tiens au courant hein.

(Moi je vais finir le chocolat au cas où ça fonctionne).

Recolle tes poils

AHAH.

IL NEIGE.

Et tout ça c’est de la faute à qui ? Non les furets, les lapins espiègles et les chinois du FBI voire le Cheddar, ils ont rien à voir dans cette histoire. En plus ils ont un alibi. Non, tout ça c’est à faute à a n g e l , en vrai.

Parce que c’est comme ça pour TOUT.

Si tu laves la voiture, le lendemain t’es sûr qu’y a le mistral qui fait EXPRES de souffler pile dans sa direction, et la pauvre bête est entièrement enduite de pollen jaune pipi, que les essuies-glaces ils l’étalent bien comme il faut partout. Vraiment ces arbres, ils respectent rien, si nous aussi on les recouvrait de semence à nous, ils feraient moins leur belle.

Si tu passes tout ton dimanche après-midi à faire les vitres du salon, parce que bon le dimanche après-midi, y a même plus Dawson toute façon, et en plus, c’est long à la simple force de ton souffle chaud et de ton tissu à lunettes, ben t’es sûr que le lundi matin, il y a orage horizontal de boue. Bon du coup j’ai arrêté de faire les vitres, en plus sinon après j’oubliais qu’il y avait des vitres et je me jetais dedans avec élan et grâce pour aller voir le chat sur le balcon, PAF (Ah, c’est pour ça qu’il restait sur le balcon, le chat).

Si pour sortir tu te mets ton plus bel ensemble assorti Chantal Thomass, celui avec la dentelle noire, les froufrous qui grattent un peu, les bouts de nichons dehors et les fesses à l’air, tu peux mettre ta main au barbecue que de toute la soirée, y a que Kévin, 13 ans, qui te parle car il ressent le besoin de te parler de Nicola Sarkis que presque il écrit comme Baudelaire mais des fois c’est un peu pas pareil quand même, et que franchement t’es trop charmante ce soir. Ou alors, t’as aussi une chance avec Marcel, 75 ans et demi, presque 78, qui de prime abord t’indique qu’il est Hédoniste et Epicurien. Bon, là, pour les non-initiés du minitel rose, Hédoniste, c’est pas le mouvement philosophique selon lequel une personne doit se connaître, connaître le monde réel et se projeter et anticiper afin de savoir ce qui conduit au plaisir, au déplaisir, à la durabilité, et à l’immédiateté. Et l’Épicurisme, c’est pas la doctrine d’Épicure et de ses disciples, datant de l’Antiquité et en concurrence avec l’autre grande pensée de l’époque, le stoïcisme, qui est axée sur la recherche d’un bonheur et d’une sagesse dont le but ultime est l’atteinte de l’ataraxie, en suivant des principes matérialiste et atomiste. Nan. Epicurisme c’est la recherche du plaisir et Hédonisme c’est la recherche du plaisir. En gros, Marcel, dans la vie, ce qu’il aimerait faire sur le plan philosophique, c’est baiser, baiser aussi, mais surtout baiser. Par contre si tu mets le vieux soutif de sport ou t’as fait un nœud à la bretelle qu’est un peu détendue, la culotte des jours de lessive, celle que tu sais, vraiment il te restait plus qu’elle ou ton maillot de compétition décathlon dans le tiroir, et des chaussettes qui ont pas trop la même taille au garrot et un trou au gros ongle gauche, là t’es sûre de conclure avec minimum un avocat anglais qui a un hôtel particulier à Covent Garden et un cottage sans prétention dans le Cambrigeshire (938,746 m², sauf si je m’ai gourrée dans la conversion avec les pieds²) (ça doit faire mal les pieds carrés).

Si tu te maquilles pas pour aller au supermarché, alors que t’as passé la nuit à te faire un marathon Jack Bauer en bouffant des curlys au nutella, que du coup t’as des yeux de castor myxomatosé et que t’as bien fleuri de l’acné juvénile, t’es SÛRE de croiser Georges Clooney, qui était venu prendre une escalope de veau supplémentaire parce que Brad Pitt a débarqué par surprise dans la maison qu’il a loué juste à côté de chez toi pour les vacances; au début, il pensait qu’il ferait plutôt un Osso Bucco parce qu’au moins tu le prépares en avance et après tu peux le réchauffer pendant que tu prends l’apéro, mais Angélina Jolie préfère les escalopes pannées salade de roquette parmesan tomates séchées pignons, c’est plus de travail mais c’est quand même moins lourd que les plats en sauce. Alors que bon, si t’as été chez l’esthéticienne essayer les Guerlain du Printemps, qui vont super bien avec le rouge-noir de Channel qui coûte deux tonnes de chez Selfridges, et que t’as l’air d’une pute volée, t’as plus de chance de croiser Yvonne du 62 (le département ou le bus, ça dépend du supermarché).

Et SACHANT tout ça, ne nie pas, a n g e l elle fait LE post du printemps,   LE post sur l’épilation.

Résultat, la fête des cerisiers en fleurs est reportée. J’ai perdu une oreille dans le blizzard hier. Et il Neige. Oualà, t’es contente j’espère. T’as froid aux guibolles mènant.

Bon moi je vous préviens, je me caille trop mes miches (en plus vous le savez, j’ai des seins énormes, donc j’ai encore plus froid par le truchement de la logique), alors a n g e l, SIVOUPLE :
– Tu ranges immédiatement la garde-robe de printemps, y compris les tongs. Si, beh fallait y penser avant hein.
– Tu reprends un piti coup de tartiflette.
– Tu stoppes toute manœuvre épilatoire, et même si tu les as gardés, tu RECOLLES tes pwals TUSSUITE. Au Roll-on, ça va vite je suis sûre.

OPA "Quatre"

Non contente d’avoir pris personnellement l’initiative de ce blog, voilà qu’ a n g e l opère une OPA sur son contenu en me faisant passer un questionnaire. T’as de la chance que t’es mon idole, que tu me fais de la pub, et que je suis bien brave. Pis alors si tu croyais par ce vil subterfuge passer un moment avec mon Chéri dans un placard, même pas en rêve ma pauvre. En plus mon Homme, il chante juste, à part qu’il chante du jazz alors du coup on fait pas trop la différence avec s’il chantait faux, mais même.

  • Quatre jobs que j’ai eus dans ma vie:

– Jeune fille au pair dans le newhamponeyforestcestershire, là-bas là-bas dans la forêt forêt d’Angleterre. Nombre de mots anglais appris: 2: Rosy’s nappy stinks (il faut changer la couche à Rosy qui crognotte), et can I have some more Crisps with my purple pudding? (la nourriture anglaise est saine, équilibrée et nourrissante)

– Aligneuse de peluches au Disney Store des Champs Elysées. Travail à forte densité de réflexion intellectuelle: Malheureuse, ne mets pas Stitch devant Simba, tu vois biens que Simba est plus petit de par sa taille. J’en garde des séquelles irréversibles. Tous les matins, avant de partir bureau, je DOIS écouter la chanson de la parade Disney en faisant la chorégraphie très gracieusement.

– Répareuse de montres Swatch sur les Champs itou (Docteur Swatch qu’ils appelaient mon stand). En vrai ça consiste à se faire engueuler à la place de l’usine vu que les montres Swatch, ça s’ouvre pas, donc ça se répare pas. J’ai été choisie parce que je sais trop pleurer sur commande, et qu’après les mémés, elles osent plus crier. Hin hin.

– Avocate pour pirates: Mon Cravail de maintenant que je devrais faire au lieu de dire des bêtises sur le présent blog. C’est moi qui m’occupe de défendre les gens qui ont échoué les navires pleins de marée noire dans les exploitations de moules, toussa. DE LA ROUILLE MONSIEUR LE PRESIDENT?? SUR MON BATEAU TOUT NEUF??? MAIS SPA POSSIBLE IL A QUE 42 ANS!!!

  • Quatre films que je ne me lasse pas de regarder (je vous préviens, sortez les mouchoirs, c’est Niaise land dans la prairie intellectuelle de gauche):

– La petite sirène de Disney (Priince de la chaaaaaaaaaaaaaaance, la vie Commeeeeeeence, pour toi et… Mwaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa…)

– L’âge des glaces (arrêter de m’en faire parler je me fais déjà pipi dessus à cause du Scrout)

– Légendes d’automne (à un moment, y a Brad qui pleure alors quand même)

– Love actually (A un moment, y a Hugh Grant qui remue ses chtites fesses alors quand même)

  • Quatre endroits où je préfèrerais être, là maintenant:

– Dans les bras de l’Homme (c’est que c’est l’heure de la sieste là quand même)

– Dans les bras de Léa (et en plus c’est l’heure du goûter presque)

– Dans les bras de Georges le Chat (pis doit y avoir un bon film sur canal)

– Loin de ma banquière, mon patron, mon huissier, l’URSSAF, le FISC, la sécu, et mon proprio.

  • Quatre endroits où j’ai habité:

– Laudun, avec Mamie qui fait bien la soupe et Pépé qui fait bien le vin

– Saint Cyr sur Mer, dans ma chambre provençale devenue africaine devenue mexicaine devenue japonaise

– Aix-en-Provence, dans mon appartement Jaune devenue Beige devenu Rouge

– Paris, Capitale de la France du Nord, dans mon piti chez moi Rouge devenu Orange du mur gauche, avec escale à Enghien-les-Bains dans la cabane biélo-russe-post-tchernobilienne du Chéri (non pas du tout je trouve pas que c’est moche chez toi, mais quand même depuis qu’on doit la changer la serpillère qui te sert de moquette)

(Hein les gens que c’est super intéressant même comme questionnaire. Que ça vous fait une magnifique jambe de bois à injection V8 de savoir ça…)

  • Quatre endroits où j’ai passé les vacances:

– Saint Cyr sur mer, cf supra. C’est chez mes parents. Y a des cerises, une piscine, et des mars glacés plein le congélo.

– La Tanzanie (même que vous avez de la chance que les Massaïs, ils ont pas internet et que Friends est pas retransmis là-bas, vu que j’étais à 2 doigts d’en épouser un de guerrier masaï. Il proposait 2 vaches en échange. Mais mon père avait pas la place de les ramener dans l’avion.)

– Le Canada (en chien de traîneau, trop la classe comment je suis une aventurière de la mort, qui a connu les -50 degrés et tout. Même que je me suis fait traiter de manque de débrouillardise tabernak au motif que je me suis emmêlé mes chiens. Le guerrier canadien c’est un Homme, un vrai je vous annonce)

– Le Mali, même que je l’ai blogué. Ah ah. Vous êtes obligés de tout lire, vu qu’il est pas exclu que je fasse une interro lundi prochain à 8h30.

  • Quatre émissions télé que j’aime (je vous préviens j’en peux plus de comment je suis snob):

– Intérieurs, sur Paris Première: Oui je regarde les chaises à 8 000 euros et les hôtels à 3 000 la nuit. Et alors?

– Ca balance à Paris, toujours sur Paris Première: Ça c’est à cause de mes amis intellectuels de gauche que j’ai

– 93, Faubourg Saint Honoré, sur Paris Première (non mais parce que Paris Première, c’est une chaîne qu’ils m’ont donnée alors que normalement je paye rien alors je devrais pas l’avoir, alors je dois regarder un maximum avant qu’ils s’en aperçoivent et qu’ils me la coupent (la chaîne)): Ardisson il est super pote avec mes Amoureux secrets, Yvan Attal et Samuel Benchetrit.

– Le Bachelor. Zéro commentaire je vous préviens.

  • Quatre aliments ou plats que je préfère:

Beh là je peux pas répondre, je suis une grosse vache infâme qui se promène, j’aime tout. Sauf les sushis, les tripes et pieds paquets, la panse de brebis farcie, et les endives cuites. Et encore, je le mange tout ça si j’ai faim. Si, si. Même la panse de brebis farcie.

  • Quatre Web site que je visite régulièrement:

– Le site de mon agence de voyage (j’ai pas pris de vacances depuis 1243, mais même)

– Le site des clubs de gym (l’espoir fait vivre, un jour je vais m’inscrire je vous ferais dire, dès que j’aurais des sous, du temps, et que je me serais laisser pousser des ailes et que j’aurais appris à voler)

– Les sites de 24 heures chrono et de Nip Tuck (vous voulez que je vous raconte la fin?)

– le site de l’équipe (chhhhhhhhhhh, beh je fais croire à l’Homme que je suis trop balaise en sport)

  • Quatre bloggeurs à qui j’envoie ce questionnaire:

Je mange pas de ce pain-là, je suis pas une collabo du questionnaire moi je vous avertis hein.

Voilà voilà. Tiens ça résonne quand je parle. Comment ça y a plus personne sur ce bloug??

 

Les goûts, les couleurs et les lutines

20060209Commentaire de Dame A n g e l hier:

Ah et tiens c rigolo mais ma fille le premier canard qu’elle a habillé taleur, elle lui a mis les mêmes fringues que le tien, sauf les pompes elle avait choize les babies dingue j’ai une mini drenka à la maison et je ne le savais pas

Eh bin figure-toi qu’on se ressemble au moins sur un truc:

Noooooon Maaamaaaan, paaaaas des pataloooooooons… Paaaaaaas çaaaaaaaa

Moi quand j’étais lutine, j’hésitais entre deux explications possibles : soit ma mère, elle avait vraiment des goûts de naze, soit elle faisait EX-PRES de me tortionner pour son plaisir perso.

Parce que moi d’abord, j’étais une princesse. Alors, normalement, j’aurais dû être habillée en rose et en parme, avec une jupe qui tourne, des babies vernies, et si en extra je pouvais avoir un piti nœud dans les cheveux, et un piti collier en perle du distributeur de bijoux du Grau-du-Roi, beh j’étais la reine du pétrole. Des fringues dignes de mon rang de princesse quoi, c’est un minimum, je trouve.

Eh ben ma Mère elle avait qu’une obsession de révolutionnaire féministe qui a bêtement fait sa puberté en 68, c’est de me coller des pantalons en velours kaki, avec des chemises de garçon, voire un jogging bleu avec des baskets. Aloooors que moi j’étais pas un garçooooon quand mêêêêmeuuuuuuuuuuh.

Pis ma mère elle avait aucun sens de l’esthétique hein. Et pis aucune imagination. Soi-disant qu’en hiver, fallait mettre que des fringues d’hiver, et en été que des fringues d’été, alors que QUI, mais je vous le demande QUI, aurait pu supporter de passer 6 mois entiers, sans porter mes collants roses en lycra, avec des paillettes qui brillent dessus ?? Oh et la mauvaise foi quand l’hiver revenait (spa trop tôt) : au prétexte que l’entrejambe m’arrivait au-dessous du genou et qu’ils étaient à peine pluchés, sans vergogne, sans pitié, elle attendait que je parte à l’école pour balancer mes pauvres collants pour les remplacer par des collants kaki en laine, tellement qui grattent leur race qu’à la fin de la journée ils m’avaient attaqué la chair de fesse, on aurait dit une babouine en plein rut.

Même que quand je mettais tous mes habits préférés (mes collants en lycra rose, avec ma jupe qui tourne en velours bleu marine, mon justaucorps de danse noir et son châle, soi-disant que j’aurais ressemblé à une « karake » (c’est quoi ce mot, même pas World il le reconnaît tfaçon). D’abord, on dit pas « Karake », on dit « Bohème ». Et ma pauvre hein, tu vois bien qu’en fait j’avais 20 ans d’avance sur la mode hein. Maintenant chez Zara elles tueraient pour des superpositions aussi audacieuses que les miennes, et pour ce châle indiennes turquoise avec des perles.

Une bonne nouvelle Madame A n g e l : la vengeance est un plat qu’on te dégèle 8 plombes plus tard, alors que toi tu croyais qu’il y avait prescription générale sur ta relouserie chronique de lutine.

– M’man, tu la trouves bien cette robe ? pas trop cucul la fraise?
– Oh tu sais hein, c’est toi qui la porte, c’est toi qui vois.
– Maiiiiiiis heuuuuuu steuuuuuplééééé M’maaaan…

PS: Au bout de combien de canards utilisés on doit payer une redevance canard pour les droits d’auteur?

SUPPLEMENT  A HAUTE DENSITE CULTURELLE:

Après recherches gougueulistiques poussées, Karake, en fait, ça s’écrit Caraque, et quand c’est pas une petite caravelle ou un petit gâteau suisse à base de Chocolat (bateau + chocolat?? en fait respect M’man ce mot-là me sied à ravir), c’est en provençal une poupée de foire.