Romantic week-end in Paris

Ce week-end, j’étais à Paris, et j’avais prévu de voir ma toupine a n g e l et on aurait mangé des gyozas chez Higuma toutes les deux en amoureuse. Mais je vous jure,  le sort et les gens  se sont acharnés à me pourrir mon groove sans arrêt. Plan original: Vendredi: manger avec mon copain rugbyman à midi, puis aller l’après-midi au Musée du Quai Branly avec Marie, puis diner en famille. Samedi: manger à midi avec a n ge l, pendant que Dawling serait avec Marie et le copain rugbyman, et se balader dans le quartier japonais pendant que les britonphones enchaineraient les bières au Pub. Samedi soir:  diner avec Léa et ma copine suisse-allemande, et puis elles devaient sortir alors que moi je devais aller me coucher comme la bonne mémé de base. Dimanche:  brunch avec copain rugbyman, Léa, copine suisse-allemande et Dawling.

MAIS

  • Quand j’ai dit ça en arrivant jeudi, je me suis fait jeter comme une méduse infecte par ma sœur, parce que personne vient JAMAIS avec elle au musée et que je devais attendre samedi pour y aller avec elle. Bon, moi j’avais pas tellement envie de me taper le musée quand il est bondé, mais comme ma copine suisse-allemande aussi voulait y aller samedi, voilà PAF, j’ai dit d’accord. Tant pis, je ferais les magasins avec Marie vendredi.
  •  Et puis  Marie a annulé vendredi. Donc vendredi après-midi, on est allés se promener avec Dawling et j’ai voulu l’amener chez Mariage Frère mais on est finalement partis en courant rapport que 9 EUR la tasse de thé. Merki hein.
  • Vendredi soir, Léa a raté son train. En rentrant chez elle, elle a trouvé son chat à moitié mort empoisonné et a passé la nuit aux urgences vétérinaires pour la modique somme de £200, donc elle a pas pu racheter un billet pour le lendemain, qu’elle a passé au chevet du félidé.
  • Du coup, pour le samedi, j’avais pas vu Marie, donc je voulais la voir à midi avant qu’elle babysitte mon Dawling pour l’après-midi. Mais copain rugbyman pouvait pas non plus babysitter Dawling. Donc je l’ai emmené aussi, pensant qu’il pourrait parler Anglais mit Marie pendant que nous, on parlerait Français avec a n g e l. MAIS ma sœur voulais viendre aussi because visite au Quai Branly l’après-midi. ET PIS comme ma copine suisse-allemande avait ete abandonnée par Léa, elle a voulu venir aussi…. Et voilà comment on se retrouve chez Higuma à 15, au lieu de faire un déjeuner tranquilles en amoureuses. En plus Dawling et copine suisse-allemande ont pas aimé Higuma,  et limite je me suis fait engueulé ALORS QU’ILS DEVAIENT MEME PAS VENIR.

MAIS C’est pas fini.

  • Quand on s’est quittées (un peu vite) avec a n g e l, Marie se rappelait plus ou elle avait garé sa voiture (ça m’a rappelé mon mariage <3). Ma sœur en a profité pour partir en me disant qu’elle allait chercher son chéri (elle est jamais revenue, cette endive, entretemps elle avait appris que c’était de l’art primitif  BUEUURK). Nous voilà traversant Paris à la recherche de la voiture perdue de Marie. Après 45 mn, on a fini par la retrouver. Mais arrivés au musée, 45 mn de queue dehors, et autant à l’intérieur. J’ai dit qu’on allait boire une bière à l’Alma en attendant.  MAIS copain rugbyman est arrivé et a décrété que l’Alma c’est tout pourri, et qu’il connaissait une super rue piétonne pas loin. SAUF qu’il se rappelait pas bien où et que genre pas loin, on s’est perdus et on a mis 45 mn pour y aller. A ce stade Andrew et moi on voulait exécuter sommairement tous ces gens. 
  • Avec ma copine suisse-allemande,  on les a laissés à leur bar et on a voulu retourner au musée. Marie nous dit: Ben tiens, prends les papiers et les clefs de la voiture, et puis tu viendras avec au resto où on se retrouve ce soir. Le musée était magnifique, bon.

 

  • MAIS après, on descend dans le parking pour récupérer la voiture de Marie et là PAF. Pas de ticket de parking, of course. Marie par mégarde l’avait emporté. On a dû l’appeler pour que les 3 larrons nous rejoignent MAIS ils ne pouvaient pas car ils étaient perdus + bourrés. On a attendu une heure. Il était donc 20h30, moi je commençais à avoir faim mais NAN. Copine suisse-allemande voulait se changer avant le resto. Il a fallu faire l’aller-retour pour que MADAME revête sa petite robe noire.
  • Le resto, très chouette. Mais copine suisse-allemande voulait absolument sortir après (ce qui explique la petite robe noire) alors que nous, on tombait de sommeil. Elle se lance dans un plaidoyer:  elle, c’est UNE FOIS par an qu’elle est tranquille sans ses filles alors ELLE VEUT sortir. Marie dit que no problemo, on peut aller chez ses copains dans le 10ème.
    Moi je me disais, on accompagne les filles pis après on va boire une dernière bière avec copain rugbyman et peut-être un billard, et puis Dodo.
    Copine suisse-allemande se disait qu’une fois là-bas, elle arriverait bien à nous convaincre de sortir avec elle. 
    Copain rugbyman se disait que le 10ème, c’est pas loin de chez lui et qu’il en profiterait pour aller se coucher
    Arrivés là-bas après 30mn à 5 dans la twingo, moi les fesses en forme de ceinture de sécurité car ayant e plus petit tutu, j’étais au miyeu, Marie se rend compte qu’elle a pas le code de ses copains ET que son téléphone est mort ET qu’elle connait pas leur numéro. Je vous dis qu’on a sauté dans un taxi vite fait avant que Dawling lui colle un coup de pelle. 

 

  • Le lendemain, je dis à copine suisse-allemande: Nan mais moi, j’ai le chic pour choisir des copines branquignoles de l’organisation, plus distraites tu meurs. Elle me répond: « Ben moi je crois que c’est très FRANCAIS en fait ».
    J’étais en train de dire à Dawling qu’elle était GONFLEE de me dire ça quand même, à moi qui me suis décarcassée tout le fuckin’ week-end pour tenter de mettre de l’ordre dans tout ce chaos de gens qui n’en faisaient qu’à leur tête.

 

  • Je tends mon billet de retour a la dame de l’Eurostar.
    Qui me répond:
    AH mais madame, ils sont pour HIER vos billets!

RESULTAT
Mes billets a £59 Aller-Retour, ils nous ont coûté 484 EUR de supplément. OUI OUI VOUS AVEZ BIEN LU.

C’est QUI LA BRANQUIGNOLE HEIN???

Publicités

drenka et Dawling se marient: épilogue

– OUI (glacial), Bonjour Madame Marie, ici, c’est la fleuriste.
– Oui?
– C’est VOUS qui avez utilisé l’église pour un MARIAGE, SAMEDI MATIN?? C’EST VOUS LE MARIAGE PURPLE DRENKA?
– Ben oui? (mais arrête de crier quand même)
– VOUS AVEZ OUBLIÉ DES FLEURS QU’ON VOUS A FAIT LIVRER LA-BAS!
– Ah? Ben non mais c’est pas qu’on les aimait pas, vous savez on a un peu tout oublié et….
– JUSQU’AU DIMANCHE!
– Ah mais désolée, on a eu une journée chargée et j’espère que les fleurs vont bien et…
– Il Y AVAIT UN ENTERREMENT, DIMANCHE!!
– Oooooh, vraiment toutes mes condoléances, et…
– LA DAME A CRU QUE C’ÉTAIT POUR ELLE. ELLE ENTERRAIT SA MÈRE. LA CARTE DISAIT: Félicitations, tous nos vœux de bonheur pour cette nouvelle vie!
– Hihihi… Pardon.

drenka et Dawling se marient #4: On se ferait pas un ptit plateau télé?

Moi à la base, je rêvais pas tellement de me fringuer en Cendrillon et de me marier en fait, je voulais juste avoir une ptite vingtaine d’enfants. Ou en tout cas, je rêvais pas tellenent de me marier devant 357 personnes. Mais Dawling et ma grand-mère avaient su me convaincre en me disant: ATTENDS, on va se taper du gigot de canard aux pêches mariné au champagne, aux morilles et à la crème d’Isigny, alors vas-y arrête de faire l’enfant. J’avais dit: D’accord.

.

C’ETAIT UN PIEGE. Tu sais pourquoi les princesses elles font jamais caca – comme ce pauvre crocolion soit dit en passant? Parce que JAMAIS on leur file à bouffer.

.

Alors que j’avais pas mangé depuis 3 semaines, rapport que 3 mois avant, j’avais été un pwal optimiste sur la taille de la robe, y compris la taille du réservoir à bouée sous-nichonnale. Mais tout ça, c’était AVANT le drame. Quand j’ai découvert qu’ils vendaient des Rochers Suchard dans la pharmacie d’à côté (oui, la pharmacie. Comme quoi, le système de santé est pas si nul, en Britonie). ET ALORS MEME, que regardez bien ce que Dawling avait commandé: des verrines de saumon ORANGE:

 20080712.06

.

Bin, RIEN, j’ai eu le droit de RIEN MANZER. Tu la vois la coupe d’Apple Martini là? Eh ben devant, y a Tata Lucette et ses coupines, en train de te dire que quand même, il était temps, pis tu ferais mieux d’éviter l’alcool, si tu veux être enceinte un jour, ma pauvre. Tu le vois le saumon mariné à la ciboulette de ma mère que y a des gens, ils ont déjà tué des chatons pour ça? Ben HOP, c’est pile au moment où il passe à ta portée que ta petite nièce elle te dit CÂLIN en empoignant de ses mains ensaumonnées ta robe immaculée en crêpe de Birmanie centrale. Tu la vois la mousse aux trois chocolats sur son lit de framboises sauvages, là sur le plateau à 2 mètres? Ben tu peux pas y aller, y a Raymond qui te marche sur ta traîne, il te manque 30 cm.

.

Sans compter qu’à l’heure de l’apéro du midi, tu peux te brosser, Simone pour qu’on te file ta dose de champagne, rapport qu’à la place, tu dois faire des photos. I.e. la photographe t’emmène au loin, et là, elle t’oblige à te rouler dans la rosée fraîche de la flore exotique du jardin de ta mère. Mais reculez encore un peu, levez la main gauche et le pied droit, regardez l’horizon lointain qui s’efface dans la brume matinale, passez votre chaussure avec un angle de 65 degré en oblique sous la traîne, embrassez-vous au-dessus de l’épaule et 8 centimètres en dessous l’oreille, caressez-lui le bas du dos mais plus haut que ça, avec l’annulaire recourbe vers le nord.

 20080712.05

Seriously?

HEUREUSEMENT que quand on a finalement échappé à la photographe psychopathe, Marie était là, pour me dégotter un pack de Guinness extra cold caché dans un frigo secret, et pour me planquer sur un balcon secret avec des invités secrets et des macarons secrets au café.

.

Mais c’est alors que le destin a encore frappé en plein vol mon estomac meurtri.

– Bon OK, j’ai la valise avec Robe / chaussures / maquillage / culotte / shampooing / drogue / barrettes / parfum / bière / beurre / Nutella pour ce soir.
– Laisse ma puce, t’es la mariée, je te la porte mon oiseau d’amour. Oh pis je vais prendre celle de Marie aussi, avec tout le matériel de rechange, mon chaton au miel.

– Dis donc, je viens d’ouvrir le coffre, là. Y a pas tellement de valise dedans.
– HEIN? Mais je ne comprends pas j’avais tout mis dans le coffre de ta clio bleue et OH MON DIEU QUELQU’UN A VOLE NOS AFFAIRES!!
– DEUX. MOTS. CLIO. BLEUE.
– Oh bin dis donc, on a pris la 206 verte de ta sœur, c’est marrant parce que du coup, on a rien. Mais euh, t’en avais VRAIMENT besoin de ta robe, là? Tiens reprends une cigarette, ça me fait plaisir.

.

A ce stade, et la Guinness extra cold aidant, Marie n’a d’autre choix que de te coller les nichons à l’air dans la piscine pour te détendre du slip. Devant Nanou. Qui devrait d’ici 2015 nous poursuivre en justice pour recouvrement des honoraires de son psy ET remboursement des dépenses relatives sa collec’ de paninis-nichons-du-monde (Ah, ça existe pas? je sens que je tiens un business).

C’est comme ça qu’à 19 heures, quand les premiers invités arrivent, je me suis retrouvée toute nue, avec juste le paréo panthère de ma sœur, avec les cheveux d’Amy Winehouse un jour de mistral à Salon de Provence, et le maquillage d’un raton laveur myxomatosé qu’était en goguette à la plage de Palavas-les-Flots. Je me suis dit: Tiens, ça me rappelle mes pires cauchemars à propos de ce mariage. Voyez, quand vous rêvez la veille de la rentrée que vous vous rendez compte une fois à l’école qu’en fait vous êtes nus devant toute votre famille entière MIT vos amis réunis? Bin moi je l’ai vécu en vrai de vrai. Alors qu’il me semblait bien qu’y avait un marathon Greys Anatomy à la téloche ce soir, et qu’en plus y a des lasagnes dans le congel, et Georges le Chat qui m’attend dans des draps frais.

.

Heureusement, c’est ENCORE Marie qui a organisé le rapatriement en urgence des valises par hélicoptère électronique, qui m’a trainée dans le bain par les cheveux (nan, mais avec beaucoup de douceur), qui s’est occupée de répondre aux 204 questions du maître d’hôtel qui était à deux doigts de se pendre à la pergola avec les rideaux de soie sauvage tellement  j’étais en retard, et qui, une fois prête (bon les cheveux, j’ai fait ce que j’ai pu hein), m’a attirée dehors avec le seul canapé fromage-poivrons-sardine qui restait.

.

J’en profite pour dire que si jamais vous avez besoin d’un témoin, je loue Marie pour baptêmes / communions / crémaillères / Bar-mitsvah, écrire à la secrétaire du blog qui transmettra. Sauf que là, je crois que Marie, elle est dans le lit avec Mimiii, pour récupérer. Faudra compter un mois ou deux, quand même.

Pinaise, disez bonjour à  MADAME Dawling Purple, les gens!

drenka et Dawling se marient #3: Spectacles, testicules, wallet and watch

Après que j’aie eu fini de me faire ravaler le double-menton à la pelleteuse-moissonneuse-batteuse, que j’ai laissé la moitié du PIB du Guatemala en pourboire à la Madame la coiffeuse  /maquilleuse parce qu’elle me faisait un peu peur, il était 9h52. J’avais donc 8 minutes pour:

  • Rentrer à la maison sans niquer la manucure sur le volant de la Clio;
  • Enfiler la robe de 8×6 mètres, sans qu’elle touche par terre, sans faire un transfert de maquillage sur décolleté et sans niquer la manucure;
  • Enfiler une moulotte (pourquoi personne a pensé à me dire que c’est plus pratique de l’enfiler AVANT la robe de 21 mètres de traine-par-terre-attention-t’as-un-chaton-accroché-à-ta-traine-Mimiiiiiiii-descends-c’est-du-crêpe) sans niquer la manucure;
  • Enfiler les talons-aiguilles-de-poupouffe-MAIS-EUH-je-souffre-et-on-les-voit-même-pas-sauf-quand-y-se-plantent-dans-le-crêpe sans niquer la manucure;
  • Marcher jusqu’à la voiture de mon père avec mes talons aiguilles et le chat planté dans le crêpe de traine sans niquer la manucure;
  • Rouler jusqu’à l’église sans avoir subitement envie de faire pipi et sans niquer la manucure;
  • Penser à prendre le matos de l’église, soit 8 CD / 50 livres de messe / Nanou / 3 bouquets de fleurs dont un qui pique un peu, sans niquer la manucure.

.

Trop facile, les doigts dans le nez (OUCH la manucure).

Heures de niquage de manucure: 9h53 + 9h55 + 9h58 + 10h02 + 10h05+ 10h07 + 10h12 + 10h13 + 10h14 (Mimiiiiiiii  arrêteuh) + 10h18 + 10h22 + 10h25 + 10h26 + 10h33+ 10h38.
.

Heure d’arrivage sur zone: 10h39.

Je te dis qu’on a eu de la chance que Dawling refasse pas sa vie avec une fille ponctuelle pendant ce temps. Même que la mariée d’après, elle était déjà là (Par contre, comparé à moi comment elle était mosse la pauvre)(elle avait une manucure pécab cette truie en tutu)(je la déteste).
.

Et matériel amené, comme de bien entendu: zéro CD + zéro livre de messe + c’est qui qui a les bouquets déjà? + Nanou il s’est planqué dans quelle voiture? + QUI A PIQUE le CD de l’Avé Maria?

Je me permets d’ajouter que c’est un scandale, y a pu de jeunesse, personne a un CD de l’Avé Maria de nos jours, même pas le moindre Lara Fabian, d’après un sondage réalisé par Marie auprès d’un échantillon représentatif de 215 personnes dont 12 coiffeuses, 1 stagiaire et 1 maquilleuse, et 16 passants, samedi 12 juillet 2008 entre 7h45 et 9h50.

Je te rassure, quand on a pas de tête, bon, et pas de jambes non plus parce qu’elles sont coincées dans les talons aiguilles qui sont dans le crêpe, ben on a un brother-multifonction-avec-Nanou-planqué-dans-sa-voiture-intégré.

.

A la base, Dawling  il était pas tellement trop pour le coup de l’église, là. C’est rapport qu’en Britonie, personne est plus fort que sa Majesté, donc le pape, il peut bien aller se faire cuire le tutu:  il sont Anglicans.  Une fois mariés à la Mairie, lui il serait plutôt aller se faire un apéro sur la place du village, par exemple. Vu la tête solennelle de ma grand-mère-qui-cuisine-pas (et qui rigole pas avec l’Eglise), il a pas eu le choix, il est viendu quand même. Mais non sans avoir décidé de faire des ptites jokes vite-fait. Ainsi:

  • Quand il est arrivé et qu’il fallait faire le signe de croix, il a regardé le prêtre bien dans les yeux, et après des semaines d’écrivage de lettres mit photos de chatons dedans à Monsieur l’Évêque lui-même personnellement pour faire admettre dans la Sainte Église malgré sa non-allégeance au Pape, il a dit, in the name of my spectacles, testicules, wallet and watch  *sourire niais MIT innocent*
  • Quand on lui a posé la question fatidique, celle où SOIT on répond OUI, soit on part en courant avec Dawson,  il a pas compris, ou il  a pas écouté, et donc il a oublié de répondre *trois crises cardiaques*
  • Quand le Clair de Lune de Debussy a commencé à jouer, il s’est tenu bien droit, et il a dit « Third floor, please » (Trop merci Marie de lui avoir dit que j’avais choisi que de la musique d’ascenseur) *fou-rire nerveux, VITE penser à l’URSSAF et au tiers prévisionnel*
  • Et à la fin, pour faire marrer tout le monde, il a signé sur le registre du mariage des gens d’après, AHA *bien fait pour l’autre vache emmeringuée*

.

Voyons le bon côté des choses: MOI. Qui pleure devant la petite maison dans la prairie, Grey’s Anatomy et compères. Bin j’ai pas pleuré une seule larme et du coup mon maquillage de boxeur de lusque, il a TROP bien tenu.

drenka & Dawling se marient #2: Quand je me suis déguisée en princesse

Quand on se marie, il y a un genre de bizutage obligatoire. C’est que le matin même (vers 8h12), faut aller chez le coiffeur.

.

Pour allez chez le coiffeur, équipement nécessaire

  • Des cheveux (rigole pas, c’est pas facile d’avoir des cheveux de nos jours)
  • Le serre-tête à Emma-l-entremetteuse
  • Une photo de chignon, car sachez que le chignon est OBLIGATOIRE pour se marier Madame, c’est comme ca, MEME si t’as 3 kg de double menton, eh OUI. C’est kiki le boss? C’est la COIFFEUSE, CHEF.

Inutile de  dire que c’est la veille, de 2h16 à 3h49 de la nuit, qu’avec Marie, on a fait 36.15 chignons de mariée. Pour faire réaliser celui qui me plaisait, il  fallait juste que les cheveux de Carrie Bradshaw me poussent pendant la nuit mais ça va, hein, t’es coiffeuse ou t’es pas coiffeuse?

Inutile de préciser également que nous voilà arrivées chez le coiffeur sans les cheveux de Carrie, mais aussi sans le serre-tête vu qu’on a pas eu le temps, et sans les photos du chignon qui étaient restées à côté du cendrier à ma maison. Du coup, on s’est bien fait appeler Marcel par la coiffeuse qui m’a un peu ratée par le truchement de la vengeance, mais avoue que j’avais bien mérité.

.

Et là, j’ai cru que j’étais tirée d’affaire, maintenant que j’avais une pièce montée greffée sur la carafe (264 épingles et 8 litres de laque au bas mot) (à ce stade, je rappelle que mes cheveux sont au nombre de 4,5), mais en fait, NAN. Car à l’étage, la coiffeuse, elle fait aussi maquilleuse. On t’a pas dit? C’est OBLIGATOIRE de se faire maquiller pour se marier. (Ah bon? Mais parce que moi j’aime pas me maquiller et… TA GUEULE, c’est dans le package. Ah, OK).

.

Je vous retranscris la scène insoutenable qui a suivi:

– Alors comme je ne me maquille jamais, je voudrais du Nude s’il-te-plait Madame (je me maquille pas mais je lis les blogs de filles, je connais les termes techniques et tout, t’as vu?).
– Et allez. Peau grasse, cernes jusqu’au cou, des boutons et du Nude et vas-y démerde-toi. Et je fais COMMENT MOI?
– Ah. Bon bin en tout cas, j’aime pas trop le fond de teint à cause de mes taches de rousseur, et…
– PAS DE FOND DE TEINT? PAS DE FOND DE TEINT? Vous irez pas vous plaindre APRES que vous avez une tête de cul sur les photos hein. Moi j’aurai essayé. Les taches de rousseur, c’est pas un problème, on cache les vraies, pis on refait des fausses par-dessus alors faites pas l’enfant.
– Ah. *sue de la raie des fesses*. Bon. Et les yeux on peut faire du beige et brun?
– Ouais. FERMEZ

PAF, grand coup de pinceau dans l’œil de moi-même – Une larme s’en écoule lentement emportant tout sur son passage comme de bien entendu.

– AAAAAAAARGH, mais ARRETEZ de pleurer, vous me salopez tout là.
– Pardon PARDON PAAAAAAARDOOOON (ouvre un œil, j’ai la tête à Mohammed Ali après sa défaite contre Frazier en 71 (je veux dire je suis violette à tendance rose fuchsia sur les bords avec du jaune par-dessous quoi) (fais un effort).
– Euh non, mais, pardon de vous demander de m’excuser mais, c’est pas trop trop beige la quand même?
– Non. J’ai changé d’avis.
– Ah bon? Mais parce que moi j’aime bien beige quand même et…
– RHAAAAAAAA, PTIN, voilà, les gens, ils te demandent de les maquiller et après ils choisissent tout. PTIN!
– PAAAAARDOOOOOOON.

.

Marie, pendant ce temps-là, devait se dire en fort intérieur que YOUHOU, tu vas réagir, Paulette, au lieu de te laisser marcher sur les Jimmy Choo comme le poulpe de base? (Soit dit en passant, heureusement que les poulpes portent pas de Jimmy Choo, parce que 4 paires de pieds à chaque fois, je te dis pas le montant du découvert que papa poulpe devra combler après. Hum. Bref).  Puis, son tour est venu.

*musique dramatique de John Williams*

– OUHLA, beh faut prendre le soleil là, Madame hein. C’est IM. MONDE.
– Snif. Euh, promis je vais trop prendre des cours de rattrapage. Et sinon, en fait, je me demandais, vous pourriez faire quelque chose pour ce bouton, là?
– Certainement PAS, Madame. Il est affreux, on ne voit que ça et on ne peut rien faire, ce serait encore pire.
– Ah? Parce que moi d’habitude, quand je mets un peu de poudre ici, j’arrive à ….
– NAN. J’ai dit. Toute manière ça vous apprendra à pas vous démaquiller hein. Vous avez du noir jusqu’au cou, après faut pas s’étonner.
– Non mais c’est parce que, veille de mariage, un peu picolé tout çaet…
– VEUX PAS SAVOIR. Pis d’abord, vous vous êtes lavée avec quoi?
– Du…. savon?
– J’en étais SURE. Donc vous vous lavez les pieds et tout de suite après la tronche, avec la même chose.
– Non mais je….
– RIN DU TOUT. BIEN FAIT.

.

Nan, mais ca va. Je te rassure. On était les plus belles tfacon. Tfacon mon père cassait la gueule à tous ceux qui disaient pas qu’on était les plus belles, alors tu vois.

20080712.02

drenka and Marie, professionnal Wedding planners (NOT)

A un moment, c’était super la mode de prendre son 24h de Darel, de le retourner sur la table, de prendre une photo et de mettre ça sur le bloug.

Si tu sais ce que c’est le 24 heures, tu lis trop de blogs de filles / NON moi-même personnellement j’ai pas de 24 heures, une bête histoire de découvert bancaire.

Car il semblerait que l’intérieur du sac d’une femme révèlerait sa personnalité intrinsèque. Bon moi je l’avais pas tellement fait par respect pour la santé mentale de ma table et la tienne, de santé mentale, lecteur trendy de blog de fille.

.

Mais là, dans le cadre de la démonstration juridico-mathématique que je m’apprête à effectuer sous vos yeux chafouins, je me lance. HOP.

Dans mon sac de fille, y a:

  • Une tache d’encre violette de quand j’ai acheté un feutre pour écrire les adresses de mes faire-part mais après je l’ai remis tut nu dans mon sac à cause que j’avais perdu le bouchon;
  • Pas de Kleenex;
  • Un bonbon lindor fondu vintage 2007 de quand je suis allée voir ma copine à Schaffhausen;
  • Pas de gloss (t’es folle je risquerais de perdre le bouchon);
  • Un porte-carte déchiré avec une carte bleue sur laquelle j’ai fait opposition y a 6 mois (je croyais que je l’avais perdue mais elle était dans le porte-carte en fait. Aussi comment veux-tu que j’ai l’idée de chercher dans un endroit pareil);
  • Pas de pièce d’identité (j’ai oublié ma carte en France et Sean Purple Dawling m’a confisqué mon passeport soi-disant que je perdrais tout, n’importe quoi)
  • Des papiers de voiture (mais ma voiture est en France, j’ai oublié de les rendre à mon père)
  • Pas de lunettes (je m’ai assise dessus, elles ont péri dans d’atroce souffrances coincées dans mes fesses)
  •  Un koala qui pince ;
  • Pas d’aspirine (mais une boite vide d’aspirine, avoue je y suis presque) ;
  • 82 cartes de fidélités mais QUE pour des magasins en France hein ;
  •  Pas de clés, ni de téléphone, MAIS je suis fatiguée moi aujourd’hui oh ça va.

Ouala. Qu’est-ce que tu penses de ma personnalité intrinsèque?

.

Et tu veux savoir ce que les gens, ils ont voulu que je fasse?

MOI?

MALGRE le contenu de ce sac?

OUI?

Organiser un MARIAGE.

Tu vois le truc où il faut faire des tables avec Gérard qui veut pas être à côté de Maurice qui lui-même évite Geneviève à cause qu’il s’est tapé Marcelle.

Où il faut s’y prendre 2 ans à l’avance pour choper le même jour un curé en état de marche, de la bouffe, un DJ et une aire de pique-nique à la bonne taille.

Où c’est qu’il faut SURTOUT pas oublier d’inviter des gens que sinon, après ils sont tous susceptibles et tu peux te brosser Simone pour avoir un cadeau de mariage (C’est là que tu comprends ENFIN, pourquoi ma fausse dent s’appelle Simone. Cette blague a deux ans d’âge, je te rappelle).

Où c’est que t’as un miyon de détails à régler de la couleur de tes chaussures à la taille de tes dragées en passant par la forme des assiettes en cartons assorties aux verrines de saumon.

.

Pour accéder à l’ultime raffinement du n’importe quoi olympique, je m’étais de surcroit adjoint les secours de l’ex-championne poids plume internationale d’oubliage de compétition, Marie, assistée de ses deux disciples pour le moins prometteurs, le Nanou et la Mimiiiii.

Une MISERE.

Exemple: La scène se passe quelques jours avant le mariage. drenka et Marie ont pour mission d’apporter les dragées au restaurant. Le restaurant est situé EN HAUT d’un petit village pittoresque de Provence à 20mn de chez les parents de drenka, i.e. en juillet, faut se garer en bas, et monter 500 mètres à pic.  drenka et Marie conduisent et se garent en bas. Arrivées à la moitié de la pente, drenka va mourir des pieds dans ses tongs qui lui déchiquètent l’orteil. Donc elles redescendent au parking. Là, drenka est tellement super fière d’avoir des pompes de rechange. Elle change de chaussures et elles remontent. Arrivées à la porte du restaurant, elles se rendent compte que tiens, elles n’ont pas le panier de dragées qui est resté chez les parents de drenka. Donc elles redescendent, et refont le trajet en sens inverse, récupèrent les dragées sous les applaudissements de la foule. Elles repartent en direction du petit village. Elles se garent de nouveau en bas. Remontent la pente tout en se félicitant d’avoir des chaussures qui courent vite. Elles arrivent à la porte du restaurant. Elles n’ont toujours pas de panier de dragées dans les mains, car celles-ci, believe it or not, sont restées dans le coffre de la voiture.

Et TOUT EST COMME CA. Je sais même pas par quoi commencer…

.

Note que je me suis pas isolée pour bloguer le jour de mon mariage, hein, juste, dans un souci d’organisation (HAHAHAHA), j’ai mis la date à laquelle les évènements se sont déroulés.

Moi aussi, je peux faire des chroniques à Lire même.

Frédéric Beigbéder a dit dans Lire que quand on arrive pas à écrire une note, on fait une liste. et moi je fais TOUJOURS tout qu’est-ce qu’il dit, en fait.

.

  • Frédéric Beigbéder, figure-toi que je te ferais dire qu’il est venu dans MA ville (à Aix), pis dans MA rue de moi que j’habitais (la rue Mistral), dans MA boîte de nuit personnelle,  avec MES videurs copains et tout. Et là, il a bu dans la bouteille de vodka de MON ami de moi que j’ai. Après quand mon ami lui a dit que je voulais l’épouser, il  a répondu « Oh, il y en a tellement ». HAHA, oué, moi aussi quand je suis trop amoureuse, je feins l’indifférence, tu vois.
  • Au festiblog j’ai eu des trop trop beaux cadeaux ORANGE. A moi la gloire, avec cet équipement, c’est O-BI-GE que tout le monde me reconnaisse dans la rue mètenant. Non ? je continue à me promener avec mon gigot dans la main droite et une rose entre les dents alors?  
  • J’ai le regret de t’annoncer le tragique décès de Simone, la fausse dent en résine artificielle de synthèse attire chewing-gum, par avalage après coinçage intempestif dans un Quality Street rose (au fudge, pour les acculturés). Bon et là, c’était super, parce qu’entre Simone et mon moignon de dent du dessous, y avait un reste de tartiflette de février dernier que j’avais perdu. Bon mais par contre, la tartiflette, c’est pas trop comme le cheddar : après 6 mois d’affinage en fut de Simone, c’est pas très très bon.
  • Puisque tu parles de Quality Street, y parait que normalement, quand on est connaisseur, le meilleurs Quality Street c’est le gros rond jaune qui colle aux dents là (Simone surtout, enfin feu Simone), et que celui qui reste toujours c’est le rose avec la crème à la fraise. Moi la crème à la fraise je le mange toujours en premier de peur qu’on me le pique. Je me sens tellement exclue de cette société formatée. Mais j’envisage de monter une agence de mise en relation et d’échange de fonds de boites de Quality street. Je crois que je tiens un business. Si t’as des roses, merci de contacter le blog qui transmettra.
  • Tu sais le moment où tu regrettes que juste avant de partir, t’avais un tout petit peu envie de faire pipi et tu t’es dit oooooooh, bien sûr je tiens jusque le bureau, alors. Le moment où t’es en train d’essayer sa mère la clé dans l’autre raclure de serrure, que bien sûr, l’ampoule dans le couloir a choisi ce moment précis pour être en panne, et que le trou il est trop grand en haut, et trop petit en bas, mais que tu mets 20mn à comprendre que la clé est à l’envers. Et tu sais le moment d’après, comme c’est trop bon d’ENFIN arriver devant la porte des toilettes, après avoir balancé ton ordinateur portable en travers de ton bureau (quoi, tu préfères payer de petites réparations de rien d’ordi ou te faire pipi dessus au bureau ? devant TOUT LE MONDE ? réfléchis bien), que t’es limite toute nue dans le couloir, que tu as perdu toute dignité. Tu crois que t’as le temps de vérifier ? NAN, tu te jettes sur la cuvette sans même regarder, tant pis si y a un mec qui a oublié de rabaisser la lunette, tu te fractureras le bassin et tu chopperas un triple herpès aux champignons, TANT PIS JE TE DIS.

Sauf que non. Aujourd’hui, il a pensé à rabattre la lunette, le mec. Et pendant qu’il y était, il a rabattu le couvercle aussi.

  • Ce soir dans le métro, il y avait une fille qui lisait un magasine avec des gens célèbres dedans, et par-dessus son épaule j’ai vu une photo de Indiana Harrison Jones Et Calista Mc Beal themselves, dans un wagon de Space Mountain. Dis donc Marie, tu te fous de moi?? T’as des infos ou t’as pas des infos en VRAI??