La complainte de la femme enceinte #3

Oui oh bin JE SUIS CREVEE MOI hein, si vous croyez que j’ai le temps de trouver des titres et tout ça.

.

  • Je vais me chercher une camomille, là, j’hésite à prendre un tranxène aussi, je suis au bord de la tachycardie. Ces lasagnes de midi MIT gâteau au chocolat n’ont pas dû arranger les choses. Oui, j’ai mangé très raisonnablement aujourd’hui : un chocolat chaud, un croissant, une grappe de raisin de 3kg, des lasagnes et un gâteau + le pti dej. de Dawling (une tartine de jambon et une tartine de marmelade). Mais sinon, ça va, je vais pas prendre 30kg.

  • J’ai passé la semaine sur cet enfoiré d’ordi en tongs pour essayer de réparer. Sta dire que  pour faire de la place, j’ai effacé quelques fichiers inutiles qui EN FAIT, étaient un peu utiles. Du coup, l’ordi voulait plus lire ma carte photo. J’avais pensé l’amener au bureau et demander aux gens de l’informatique de jeter un coup d’œil. Mais Dawling  et m’a rappelé que pour le réparer, ils devraient contrôler si la carte est lue, et s’ils lisaient la carte, ils verraient AUSSI les photos tunu que j’ai faites de moi-même personnellement. Bon, non que ma coupe foufounale ne soit pas présentable, mais tout de même, ça me causait souci. Finalement hier soir j’ai racheté un lecteur de carte, SAUVEE, je vais pouvoir recommencer à regarder les photos de Skips 22h par jour.

 20100323

  • Sur la photo, ne vous méprenez pas, Skips fait pas de bulles. La bulle qu’on voit, c’est ses ptis poings rageurs qui collent une bonne raclée à ma bouée ventrale, je l’ai bien mérite namého. Je CROIS qu’il a un peu de double-menton, nan ?

  • Ce week-end , il y avait Copine Suisse-allemande, et comme à son habitude, elle nous a trainés en boite de la night. J’annonce que vendredi soir, j’ai dansé jusqu’à 5 heures du matin comme aux heures les plus sombres de ma jeunesse. Depuis, je suis tellement fatiguée que j’hallucine des bruits de musique techno et des lumières de stroboscope dans le métro. J’avais mis une jolie robe noire et je m’étais maquillée comme une pupute volée, mais entre le ventre  qui dépasse et Dawling qui danse le Michael Jackson couramment, y pas UN mec qui m’a dit UN mot. Merki bien.

  • Samedi, j’ai enfin trouve des soutifs taille parachutes géants – jusque-là j’avais toujours eu envie de me pendre avec les baleines au porte-manteau des cabines d’essayage des magasins de grossesse. Bon, je me suis un peu emportée : Il y avait une robe en solde mais comme je venais de passer une demi-heure à essayer des soutifs, j’ai eu la flemme de l’essayer, et quand je l’ai passée une fois à la maison, Dawling m’a dit « Faut qu’on arrête de regarder Big Love, maintenant tu t’habilles comme une mormone.  » C’est vrai qu’elle a un décolleté en dentelle, sur le cintre, ça avait l’air joli,  mais en fait, porté, ça fait genre “La fille du prophète a des nichons géants ». Alors je sais pas si je vais oser la remettre.
Publicités

C’est merveilleux, j’irradie, je suis mâââgnifique, je porte la vie et c’est ma joie

 

Je regarde une émission qui passe sur Channel 4,  le mardi soir, et qui s’appelle « One born every minute ». (Une naissance chaque minute). Ça se passe dans le service naissance d’une maternité à Southampton. Vous pouvez la regarder sur le site de Channel 4, mais enfin je subodore  qu’il y ait y a guère que moi pour avoir envie de regarder ce truc-là. Je regarde tout le monde hurler de douleur et avoir des épisio longue comme ma bite et je me dis oh là là, c’est tellement merveilleux.  Je suis si contente d’être un mammifère ET j’ai trop tellement HATE d’avoir du sang sur les cuisses et du lait qui coule partout, ouaiiis.

 

Il faudrait que j’aille m’acheter le livre d’Elisabeth Badinter, pour me calmer, là, non? Nan mais c’est parce que j’ai plus de nausées, et du coup, tout est formidable. Et puis Skips me latte le ventre en permanence, donc j’ai beaucoup le souffle coupé MAIS au moins je suis pas en train de fondre en larmes toutes les 2mn30, que si ça se trouve, il va pas bien.

 

.

 

AH NON MAIS SI VOUS ETES DECUS,NE VOUS INQUIETEZ PAS, JE PEUX AUSSI ME PLAINDRE, REVIENDEZ:

 

.

 

  • Il y a deux week-end, quand on est allé voir mon chat dans le Sud,  ma sœur nous a collé à tous une gastro (le même jour, ma mère, mon frère, sa femme, le bébé, Dawling et moi, STRIKE) et j’ai refait le vol retour en Ryanair. J’osais pas demander de sac à romis supplémentaire parce que j’avais peur qu’ils me facturent une tonne. Ce lundi-là, c’était mon TROISIEME jour sans nausées. Ma sœur, cette TRUIE quoi.

 

.

 

  • Ce week-end,  j’ai voulu nettoyer mon jardin et planter les bulbes que j’avais achetés fin novembre (mais  depuis, il avait pas arrêté de neiger / geler, y avoir de nouveaux épisodes de Big Love). Bin je peux plus marcher. Une demi-heure accroupie à mon âge, vous pensez. 

 

.

 

  •  Je m’inquiète de comment va être la montée de lait parce que là, mes nichons (OH TIENS ON AVAIT PLUS PARLE DE MES NICHONS DEPUIS SI LONGTEMPS),  c’est deux paupiettes de veau GEANTES. Même que Dawling en a un peu peur.

 

.

 

  • D’ailleurs, Dawling ose même plus m’approcher du tout, vu qu’à la dernière tentative de poney, il s’est pris un gnon pendant la phase d’approche sur zone. C’est LE moment que MONSIEUR Skips a choisi pour se manifester à son Daddy pour la première fois, dis donc. Alors que jusque-là, il jouait au jeu de la taupe, voyez, quand vous devez écraser le bouzin avec un maillet mais que la bête sort jamais au même endroit?  Ah ils vous disent pas ça dans les livres de grossesse. Dans le Pernoud, où les bébés sont tous très bien élevés, ils paraitraient même que pour ce genre d’occasion, tout le monde se fasse normalement très discret. Donc soit  je suis tombée sur un modèle très très joueur, soit sur le pervers de service.

 

..

 

  •  Le deuxième cas m’étonnerait qu’à moitié, en fait, vu qu’à chaque visite les docteurs s’extasient sur son zizi géant. Moi, au début, j’étais fière, mais  maintenant,  je voudrais bien qu’on laisse son zizi tranquille et qu’on me dise qu’il a un cerveau géant, plutôt.

.

La complainte de la femme enceinte #2

Dites les gens, je suis trop déçue, pour une fois que je peux me plaindre tout le temps, bin ça va mieux, une éclaircie de romis dis donc. Disons comme comme je me suis couchée à 20:00 GMT hier soir, je suis gaie telle l’épagneul breton aujourd’hui. J’ai MEME mange un Chocoletti là, et présentement il est toujours dans mon intérieur de moi-même et m’a pas encore été renvoyé en colissimo avec élan UND bile acide. La classe. Mais ATTATION je vais pas me laisser abattre hein.

  • Ce week-end j’ai amené Dawling voir le pont de Normandie chez ma copine Loulou. Car Dawling c’est un pti peu Franck Lloyd Wright O’Guery, il a un truc avec les ponts. Loulou a un petit bébé de 3 mois, et donc je les avais briefée toutes les deux, et elles ont été parfaites: bébé a regardé le match de Chelsea avec Dawling sans moufter. La seule grenouille dans la soupe de poisson c’est que depuis, il veut prendre un abonnement au câble *pour Skips*. J’ai dit mais oui mais oui, mais si jamais il se rappelle de ça plus tard, il sera perdu à jamais, l’enfant ne connaitra pas son père, vu que sur le câble, il y a un match de rugby toutes les 23 secondes.
  • J’avais commandé des pantalons de grossesse mais je suis très déçue. Il y en a un en lin: déjà, moi, normalement, j’aime pas tellement bien le lin parce qu’il faut passer sa vie à le repasser pour toujours, or moi je suis PAS TA BONNE, pantalon en lin. En plus, comme il neige encore aujourd’hui, c’est pas demain que je peux faire la bonasse qui court au soleil de printemps MIT son pantalon en lin.  Et puis l’autre pantalon, il est trop grand du bide et trop petit du tutu. C’est VEXANT, hein.
  • ENCORE PLUS D’UN MOIS (le 12 mars) avant d’avoir confirmation pour l’énaurme zizi de Skips. Alors j’essaie de lire les signes de mémé: Déjà, j’ai un genre de démon de midi, je suis chaude comme un baraque à Frite. Jusque là Dawling pensait que son zizi allait finir par s’atrophier et tomber à force d’etre mis au rebus, et là il comprend rien, il est à deux doigts de se faire prescrire du viagra. Parait-il que ce serait un signe typique des grossesses de garçons. Le fait que le moindre Chocoletti me rende malade aussi (oui ça y est, Chocoletti is back), c’est un peu un signe: Si c’était une fille, jamais elle refuserait tout ce chocolat systématiquement, si? Par contre, une grossesse garçon devrait aussi me donner de magneunifiques pwals de tête, et là je dis REMBOURSEZ.