8 mois et demi, je suis LARGE (je peux me rendormir 10 mn)

Rien fait de la journée, rien fait de la journée, ce matin j’ai quand même enfilé mes chaussettes toute seule, alors POUET.

.

  • C’est pas comme si j’avais la to-do-list de la Duchesse de Cambridge en vue de la naissance et que ladite naissance était imminente (LALALA TOUT VA BIEN J’ENTENDS RIEN). Par exemple, c’est pas comme si j’avais pas fait ma valise de maternité, pas validé mes paniers de soutiens-gorges d’allaitement, pas monté le couffin, pas lavé les draps de bébé, et pas commencé à réviser mon Chantal Birman et mon Maïtie Trelaun. C’est pas non plus comme si le Wombat était arrivé un pwal en avance à 38 semaines, sans aucun signe avant-coureur (il aurait pu mettre son clignotant, au moins).

.

  • Pas comme si je battais haut-la-main le record départemental de la circonférence nichonnale et ventrale. Au dernier rendez-vous à l’hôpital, ils m’ont chopée par surprise et emmenée dans la pièce maudite de la talope de balance. Je voulais fermer les yeux comme pour les scènes gores des films d’horreur mais la dame m’a demandé d’énoncer le chiffre à haute voix. (YIIIIIIIIICK LALALA TOUT VA BIEN J’ENTENDS RIEN). Faut dire, j’ai le livre de Zermati sur ma table de nuit, et j’ai tout bien lu la première partie sur ce qu’il faut pas faire (faut pas faire de régime) mais par contre j’arrive pas tellement à commencer la deuxième partie, sur ce qu’il faut faire. Bon, et bin arrêter toute restriction et manger tout, partout, tout le temps (surtout les chocolats de Noyel du Wombat), ça marche moyen sur moi, hein, en termes de contrôle de la prise de poids.

20131220.01.

  • Ce qui est rassurant, c’est que je suis pas la seule à être dans le déni total d’accouchement. Lundi je suis allée au dernier rendez-vous à la maternité. C’était à 9h. Sur le tableau ils disaient: retard 30mn. A 9h30, ils ont effacé, et mis: retard 1h. Et ainsi de suite jusqu’à 11h. Quand je posais des questions à l’accueil, on me disait, l’air excédé: Vous savez pas lire? C’est écrit sur le tableau, le temps d’attente. Pendant ce temps, j’étais sur une chaise en plastique pas du tout cucul-frienldy, avec zéro réseau de téléphone, zéro wifi ou 3G, et zéro vie à Candy Crush moi, quand même. A 11h30, j’ai été appelée, en Chinois vu que la sage-femme était chinoise et parlait pas très bien l’anglais. Elle a dit qu’elle était très en retard et que du coup, on ferait que la tension aujourd’hui, SUPERE. Coucou c’est le dernier rendez-vous avant l’accouchement, je sais pas où aller, je sais pas dans quel sens est le bébé, si c’est une taille crevette ou bien une taille poney. Elle m’a dit que si je voulais qu’on m’examine, j’avais qu’à reviendre la semaine prochaine => Voyez bien que je suis LARGE. Bon je vous rassure, on y est retourné hier avec Dawling, on a été reçu à l’heure (comme le hasard et le bazooka de Dawling font bien les choses hein) et on a pu discuter comme il faut de cet accouchement. Accouchement?? Quel accouchement? (LALALA TOUT VA BIEN J’ENTENDS RIEN)

.

  • C’est pas comme si j’avais un syndrome de nidification qu’à côté Valérie Damidot, elle fait bricoleuse du dimanche. C’est simple, je suis allée dans tous les sites de déco que je connais, j’ai mis « orange » puis « renard » dans la recherche, et après j’ai acheté tous les résultats. Notez que la chambre de Nips fait 3,5 m². Il va falloir les serrer un peu, les stickers muraux, hum.

20131220

.

Bon je vous laisse, il est 23h45 et il faut encore que je retire mes bottes avant de faire dodo (je vais prendre 2 remorqueurs et 1 hélicoptère, la manœuvre devrait pas prendre plus de 2h).

La complainte de la femme enceinte #4

Nan mais atta, ça faisait hyper longtemps, non?

  • C’est toujours la misère pour me nourrir. Non pas que j’ai des envies farfelues de femme enceinte (à part que si vous fouillez dans mon sac à main, vous trouverez de la choucroute en conserve mais brèfle), mais le café (même décaf), le thé (même déthéiné) et le chocolat (même déchocoaté?) relaxent le sphincter de l’estomac, donc ze peux plus. Les crudités, les fruits et tout ce qui est à base de tomate ou bien de fromage est irritants pour l’œsophage, donc ze peux plus. Le gras (LE GRAS QUOI, le gras MON AMOUR), ça reste dans l’estomac et ça fermente (miam) donc ça aggrave le tout. Ben vas-y, il reste quoi??

Du coup, j’ai pas dormi depuis deux nuits, pour cause de mangeage de lasagne hier  (le PIRE, tomates + gras) et des mini-magnums avant-hier (le PIRE, du gras + du chocolat, et fourbe en plus, vu qu’au début, la glace, ça semble soulager un peu, du coup j’en ai mangé 6, hum).

  • J »ai une nouvelle dent de sagesse -> j’ai une otite qui revient me faire coucou toutes les 36 heures -> je dois prendre des antibios -> j’ai des mycoses partout, même sur la langue -> je bois plus sinon ça pique ->  je suis toute desséché, ça me gratte partout, j’ai mal à la tête et des cystites. Vous voulez m’assommer à coups de pelles là, où ça va? J’ai planqué la pelle de Dawling, hein, juste au cas où, on sait jamais.
  • Je viens de me faire choper dans l’open space en train de me gratter les nissons. Entourée de mecs de nationalité britonne: ils on détallécomme des bunny rabbits en criant *MY EYES, MY EYES*. Ils risquent la cécité définitive si ça se trouve. Mais c’est pas de ma faute, on dirait qu’on a passé mes pauvres tétons (géants) à la râpe à fromage. C’est assorti à ma carte (grand format) du réseau mondial autoroutier  imprimé tout autour remarque. ET à ma raie des fesses et mes jambes eczémateuses, ainsi que mes cernes qui me descendent jusqu’aux genoux et à mon joli teint de hareng saur. QUAND JE PENSE que je viens de lire un message d’une copine qui me disait « OH mais moi, j’ai tellement adooooré être enceinte, j’étais trop belle, les joues roses, bronzée en été, avec un ventre bien rond et bien tendu, mes cheveux ont blondi et bouclaient…. Par contre quand j’ai accouché ma beauté s’est barrée avec le bébé: J’ai perdu tous mes cheveux en 5 minutes et on voyait mon crane tout croûteux, mon ventre était tout gros et flasque, j’ai fait une poussée d’acné, je sentais le vieux lait rance et j’avais le teint vert de gris ». AARGH.
  • Je pourrais mettre du maquillage. Le problème c’est que j »eus du maquillage un jour mais je me rappelle même plus dans quel tiroir. Il faut dire qu’on vous vend du waterproof en omettant de te dire que pour vomis-proof, je peux te brosser, Martine.

Et avec votre Full English Breakfast, vous voulez un peu de mayo?

Mon exil en Britonnie est l’occasion pour moi  d’étudier le Briton dans son milieu naturel. Et aujourd’hui est un grand jour pour la science: Car je viens de percer YET ANOTHER MYSTERY, Sherlock.

Car voilà les deux questions qui me turlutaient:
1. Après des recherches approfondies, il faut se rendre à l’évidence, dans ce pays, il n’y a pas de bol. Le grand bol comme chez mémé où on vous sert 1l de café au lait, je veux dire. Seulement des mugs. Or, le croissant, il rentre pas dans le mug. POURQUOI?
2. Le Briton moyen, le matin, au lieu de manger comme les gens civilisés une tartine de confiture, prend un pti dèj de 4×3 mètres, contenant du BOUDIN NOIR. POURQUOI?

.

Bin problem solved, dis donc. Je suis pas TROP à deux doigts de passer mon diplôme d’ethnologue ès Britonie là?

Je vous explique: C’est parce que figurez-vous qu’ici, dans ce pays d’endives chroniques, si vous trempez votre tartine d’œuf / concombre / marmite (non mais à la base, ils ont des goûts particuliers aussi hein) dans votre breuvage matinal, PAF, Mémé vous soufflette la mimine: En effet, vous vous êtes rendu coupable d’une violation caractérisée du code de déontologie de la bonne conduite britannique. Le MI6 est à deux doigts de s’occuper de votre cas.

En plus, c’est UBER dangereux, parce que souffleter pendant le processus de trempage, c’est prendre le risque de provoquer la chute de tartine in ze bol et de provoquer un Tsunami au sein de votre décolleté de chemise. Et si je change de chemise, faut que je change de pantalon, et si je change de pantalon, faut que je change de chaussettes, et si je change de chaussettes, faut que je change de cravate et ainsi de suite (change seulement de pantalon, Georges.)

En conséquence, pour être sûr d’étouffer toute tentative de rébellion dans l’œuf, le gouvernement briton a mis en place la politique du mug obligatoire. Nous nos placards sont aux normes:

20090607.01
.

Cette mesure est accompagnée par l’absence de croissant et de baguette fraiche: On ne trouve que du pain de mie qui a fortiori ne rentre pas dans le mug en vue de son trempage. Malin, hein?

.

 

MAIS, face à cette frustration du manque de trempage, le Briton a développé un mécanisme darwinien de défense: Tous les matins, en sus de son mug à fleurs, il se tape un œuf au jaune qui coule et imbibe un toast, préalablement grillé et beurré puis astucieusement placé sous l’œuf.

AHA: Il y a trempage du toast par le jaune d’œuf MAIS sans l’intervention du Briton, qui, blanc comme la neige pâle d’un doux matin d’hiver, s’en met même pas sur les doigts, vu qu’il mange avec sa fourchette et son couteau. 

.

Elle est bien feintée là Mémé, hein ?
CQFD

Carla Bruni et moi, on va prendre des actions chez Clearblue

=> Voyage en Australie: CHECK
=> Mariage avec le Lord Mari Purple : CHECK
=> Mini-honeymoon à Barcelone (comment ça j’ai pu de jours?? Mais j’ai pris que 3 mois pour partir en Australie??): CHECK.

Bon mais ça va. J’ai que 280 emails en retard. 9h30 de décalage horaire dans mes fausses dents, y compris Simone. Et pis c’est pas comme si j’avais pas dessoulé depuis 10 jours. T’ARRETES DE CRIER d’ailleurs. Et là mon boss, il me gratifie d’un sympatoche (bon en Anglais de Cambridge hein, mais je simplifie): OUHLALA la tronche que tu te tapes ma pauvre, t’es DEJA enceinte ou bien?

 

Alors, je t’explique la situation avec une ptite chronologie :

Samedi 15 Mars 2008:
– Papa! J’ai une nouvelle hiiiiiiii!
– Hiiiiiiii t’es enceinte??
– Euh non, en fait on va se marier.
– Ah.

Jeudi 10 Avril 2008:
– Oui, bonjour, je voudrais en fait la robe d’Emma-l’Entremetteuse, ou celle de Keira-Knightley-dans-Pride-and-prejudice mais avec plusse de nichons?
– Hiiiiiiii, on me la fait pas à moi, vous voulez pas qu’on voit votre ventre, vous, parce que vous êtes enceinte??
– Non non.
– Ah.

Mardi 6 Mai 2008:
– Oui bonjour, vous auriez des disponibilités pour un mariage en juillet?
– 2010?
– Beh euh, non, cette année en fait.
– Hiiiii, vous êtes pressés alors, vous attendez un heureux évènement?
– Nan nan, juste j’ai oublié de m’organiser avant.
– Ah.

Lundi 9 Juin 2008:
– Oui j’ai décidé de venir toute seule ici, en Australie parce que….
– Hiiiiiiii ton fiancé pouvait pas se libérer et après tu pourras plus parce que tu seras trop grosse?
– Non. Juste, j’avais envie de partir avec les filles.
– Ah.

Dimanche 22 juin:
Noces de diamants de mes Grands-parents. A ma table, 3 couples, chacun également constitué à 50% d’une femme enceinte.
13h01: Et toi c’est pour quand?
13h04: Et toi t’es enceinte?
13h09: Et toi, tu penses que tu prendras la péridurale?
13h12: Sinon, t’as choisi quoi comme prénom?
13h22: HAN tu FUMES pendant ta grossesse toi? Ah t’es pas enceinte? Je croyais.
13h45: Tu voudras combien d’enfants toi?
13h48: OUH LA t’as mangé les 4 assiettes de foie gras? T’es sure que t’es pas enceinte quand même pour avoir faim comme ca?
13h49: Tu sais que y a des femmes, à partir du moment ou elles arrêtent la pilule elles mettent DES ANNEES hein avant de concevoir. Bon moi ca a marché du premier coup par contre.
13h52: Dis donc, tu sais il faudra y penser quand même hein, t’as quel âge déjà ? 36 ?
13h54: C’est Lord Purple qui veut pas, c’est ca?
14h02: Ah bon mais tu pars déjà? On s’amusait bien quand même. Moi j’ADORE parler entre nanas comme ça, à se dire toutes nos petites misères. Dis, tu penseras à m’envoyer la liste de prénoms??

Jeudi 10 juillet 2008:
– Non mais je ne suis pas enceinte, c’est à cause que c’est la bière, buuurp, indique Carla Bruni.
HA. Elle aussi. Beh non mais ça me rassure un peu quand même.

Samedi 12 Juillet 2008:
– ALORS ALORS, vous allez faire des enfants?? IL EST EN ROUTE LA DEJA JE PARIE?
– Non.
– Ah, non mais je disais pas ça parce que t’es grosse hein. Pis c’est la robe qui fait ça.
– C’est une robe d’Emma et Keira Knightley.
– Ah.
– TA GUEULE.
– Tu dois être enceinte hein, t’as quand même des sauts d’humeur, je trouve.

Dimanche 13 juillet:
– Pfffffff, oh là là j’ai la gueule de bois, chu tout barbouillée, moi.
– HAN t’as MAL AU CŒUR?? Tu dois être enceinte.
– OU ALORS c’est éventuellement les 26 coupes de champagne que j’ai bues là non?

..

 

Dites les gens, si je vous le dis c’est que moi AUSSI , je fais des tests. Toutes les 2mn30 depuis 18mois, environ, mais y me répond toujours que je peux me brosser, Josiane. Donc bon, va falloir arrêter de poser la question, maintenant. Pis en plus, t’ARRETES DE CRIER hein. On sait jamais avec mes sauts d’humeur.

drenka et Dawling se marient #4: On se ferait pas un ptit plateau télé?

Moi à la base, je rêvais pas tellement de me fringuer en Cendrillon et de me marier en fait, je voulais juste avoir une ptite vingtaine d’enfants. Ou en tout cas, je rêvais pas tellenent de me marier devant 357 personnes. Mais Dawling et ma grand-mère avaient su me convaincre en me disant: ATTENDS, on va se taper du gigot de canard aux pêches mariné au champagne, aux morilles et à la crème d’Isigny, alors vas-y arrête de faire l’enfant. J’avais dit: D’accord.

.

C’ETAIT UN PIEGE. Tu sais pourquoi les princesses elles font jamais caca – comme ce pauvre crocolion soit dit en passant? Parce que JAMAIS on leur file à bouffer.

.

Alors que j’avais pas mangé depuis 3 semaines, rapport que 3 mois avant, j’avais été un pwal optimiste sur la taille de la robe, y compris la taille du réservoir à bouée sous-nichonnale. Mais tout ça, c’était AVANT le drame. Quand j’ai découvert qu’ils vendaient des Rochers Suchard dans la pharmacie d’à côté (oui, la pharmacie. Comme quoi, le système de santé est pas si nul, en Britonie). ET ALORS MEME, que regardez bien ce que Dawling avait commandé: des verrines de saumon ORANGE:

 20080712.06

.

Bin, RIEN, j’ai eu le droit de RIEN MANZER. Tu la vois la coupe d’Apple Martini là? Eh ben devant, y a Tata Lucette et ses coupines, en train de te dire que quand même, il était temps, pis tu ferais mieux d’éviter l’alcool, si tu veux être enceinte un jour, ma pauvre. Tu le vois le saumon mariné à la ciboulette de ma mère que y a des gens, ils ont déjà tué des chatons pour ça? Ben HOP, c’est pile au moment où il passe à ta portée que ta petite nièce elle te dit CÂLIN en empoignant de ses mains ensaumonnées ta robe immaculée en crêpe de Birmanie centrale. Tu la vois la mousse aux trois chocolats sur son lit de framboises sauvages, là sur le plateau à 2 mètres? Ben tu peux pas y aller, y a Raymond qui te marche sur ta traîne, il te manque 30 cm.

.

Sans compter qu’à l’heure de l’apéro du midi, tu peux te brosser, Simone pour qu’on te file ta dose de champagne, rapport qu’à la place, tu dois faire des photos. I.e. la photographe t’emmène au loin, et là, elle t’oblige à te rouler dans la rosée fraîche de la flore exotique du jardin de ta mère. Mais reculez encore un peu, levez la main gauche et le pied droit, regardez l’horizon lointain qui s’efface dans la brume matinale, passez votre chaussure avec un angle de 65 degré en oblique sous la traîne, embrassez-vous au-dessus de l’épaule et 8 centimètres en dessous l’oreille, caressez-lui le bas du dos mais plus haut que ça, avec l’annulaire recourbe vers le nord.

 20080712.05

Seriously?

HEUREUSEMENT que quand on a finalement échappé à la photographe psychopathe, Marie était là, pour me dégotter un pack de Guinness extra cold caché dans un frigo secret, et pour me planquer sur un balcon secret avec des invités secrets et des macarons secrets au café.

.

Mais c’est alors que le destin a encore frappé en plein vol mon estomac meurtri.

– Bon OK, j’ai la valise avec Robe / chaussures / maquillage / culotte / shampooing / drogue / barrettes / parfum / bière / beurre / Nutella pour ce soir.
– Laisse ma puce, t’es la mariée, je te la porte mon oiseau d’amour. Oh pis je vais prendre celle de Marie aussi, avec tout le matériel de rechange, mon chaton au miel.

– Dis donc, je viens d’ouvrir le coffre, là. Y a pas tellement de valise dedans.
– HEIN? Mais je ne comprends pas j’avais tout mis dans le coffre de ta clio bleue et OH MON DIEU QUELQU’UN A VOLE NOS AFFAIRES!!
– DEUX. MOTS. CLIO. BLEUE.
– Oh bin dis donc, on a pris la 206 verte de ta sœur, c’est marrant parce que du coup, on a rien. Mais euh, t’en avais VRAIMENT besoin de ta robe, là? Tiens reprends une cigarette, ça me fait plaisir.

.

A ce stade, et la Guinness extra cold aidant, Marie n’a d’autre choix que de te coller les nichons à l’air dans la piscine pour te détendre du slip. Devant Nanou. Qui devrait d’ici 2015 nous poursuivre en justice pour recouvrement des honoraires de son psy ET remboursement des dépenses relatives sa collec’ de paninis-nichons-du-monde (Ah, ça existe pas? je sens que je tiens un business).

C’est comme ça qu’à 19 heures, quand les premiers invités arrivent, je me suis retrouvée toute nue, avec juste le paréo panthère de ma sœur, avec les cheveux d’Amy Winehouse un jour de mistral à Salon de Provence, et le maquillage d’un raton laveur myxomatosé qu’était en goguette à la plage de Palavas-les-Flots. Je me suis dit: Tiens, ça me rappelle mes pires cauchemars à propos de ce mariage. Voyez, quand vous rêvez la veille de la rentrée que vous vous rendez compte une fois à l’école qu’en fait vous êtes nus devant toute votre famille entière MIT vos amis réunis? Bin moi je l’ai vécu en vrai de vrai. Alors qu’il me semblait bien qu’y avait un marathon Greys Anatomy à la téloche ce soir, et qu’en plus y a des lasagnes dans le congel, et Georges le Chat qui m’attend dans des draps frais.

.

Heureusement, c’est ENCORE Marie qui a organisé le rapatriement en urgence des valises par hélicoptère électronique, qui m’a trainée dans le bain par les cheveux (nan, mais avec beaucoup de douceur), qui s’est occupée de répondre aux 204 questions du maître d’hôtel qui était à deux doigts de se pendre à la pergola avec les rideaux de soie sauvage tellement  j’étais en retard, et qui, une fois prête (bon les cheveux, j’ai fait ce que j’ai pu hein), m’a attirée dehors avec le seul canapé fromage-poivrons-sardine qui restait.

.

J’en profite pour dire que si jamais vous avez besoin d’un témoin, je loue Marie pour baptêmes / communions / crémaillères / Bar-mitsvah, écrire à la secrétaire du blog qui transmettra. Sauf que là, je crois que Marie, elle est dans le lit avec Mimiii, pour récupérer. Faudra compter un mois ou deux, quand même.

Pinaise, disez bonjour à  MADAME Dawling Purple, les gens!

Vous reprendrez bien un peu d’asperges sauvages?

Quand vraiment, t’as pu UNE SEULE blague, UNE SEULE histoire sympa incluant des Moon boots, du vomi ou des string en dentelle léopard (j’ai des fans de string en dentelle léopard dans mes lecteurs), y te reste une option: dire du mal de:

– Ta reum (la mienne rappelle-toi, on l’appelle Vivienn), rapport qu’elle a pas le choix, elle est obligée de t’aimer toute façon. En plus, c’est moi qui ai son chapeau de soleil pour notre trek de dans 10 jours donc elle a pas intérêt de moufter sinon elle cramera des cheveux.

OU

– Ton Dawling, non pas que c’est qu’il m’aime tellement que quoi que je dise il m’aimerait toujours, vu qu’on a déjà versé l’acompte pour les 80 petits sacs en tulle de dragées mauves (Argh, y a que moi à qui ça donne déjà la nausée ou bien?), non mais c’est surtout qu’il comprend pas le français en fait..

.

Mais aujourd’hui tiens, ce sera Vivienn.

.

Faut que je te dise que Vivienn, un jour, elle a eu l’appel du vélo. Pas du vélo tranquillou avec le porte-bagage et les franges pour transporter l’huile d’olive hein. NON. Le vélo en poly-aluminium double compensé injections V12, pour aller là-bas dans la forêt de la colline sur les caillasses, faire pleins de kilomètres par jour en ne s’arrêtant UNIQUEMENT que pour cueillir des asperges sauvages pour sa pitance du soir. Du coup, ma mère, quand tu montes sur la balance à mémoire après elle, crois-moi que tu te fais appeler Berthe-la-grosse-dodue, ET quand je regarde ses abdos à Vivienn, ça me rappelle un peu quand je voulais faire ma vie avec Filip Nikolik (oh arrête, tout le monde voulait faire sa vie avec ses abdos).

Rapport que moi j’ai surtout eu l’appel du Nutella, de l’escalope-milanaise-pâtes-au-pesto, et du Gü brownies aussi un peu, quand surgit le sujet tabou de mon poids en Angleterre depuis qu’elle est plus là pour me fourguer des haricots verts aux poireaux à toute heure du jour et de la nuit, c’est tendu comme un string en dentelle léopard (hop là, ça c’est fait).

.

Là, par exemple, avec Vivienn, pour ce trek de dans 10 jours, elle me dit comme ça, l’air qu’elle touche à rien: il faut que t’essaies les pantalons de y a 2 ans, pour qu’on voit s’il faut en racheter ou s’ils te vont toujours. Tu le vois le piège là? Ouais, moi aussi.

Là, elle sort le pantalon.
Me le tend.
Je prends un air complètement détendu mais je te dis que je prends sur moi, grave.
Quand j’arrive au niveau des cuisses, je me fais déjà une double-contusion du gras avec torsade (bipez la traumato). MAIS ça passe.
Aux hanches, ça me fait un garrot avec multi-trauma de la cellulite, la sat à 150, je fibrille (je veux NFS chimie iono gaz du sang, 2 ampoules d’adré et on charge à 300). MAIS ça passe.
C’est si près du but, quand je « n’ai plus qu’à » fermer les boutons, que finalement je rends les armes (heure du décès, 14h20) rapport que j’ai un côté de braguette sur chaque hanche et qu’à moins de louer un hélicoptère pour joindre les deux bout, ben je vois pas.

Bon ben, faut que tu perdes au moins 2 kilos d’ici le trek toi hein, pis pendant, on fera attention aussi.

.

Et là, arrive ma pauvre et innocente sœur. Je lui fais des grand signes mais TROP TARD, elle est trop près, Vivienn l’a vue.
Elle lui tend à son tour le pantalon.
Je vois que ma sœur prend un air complètement détendu.
Qu’elle se garrotte les cuisses à son tour en souriant.
Puis qu’elle joint les deux bouts de braguette, non sans prendre une jolie couleur lie-de-vin.
Voi-haaaa, qu’elle essaie de dire. Je vois qu’elle aurait bien rajouté, ça me va tro-op bien, mais sauf qu’elle peut plus parler.
Vivienn prend un air genre, la mère qu’est pas gâtée avec les deux tas graisseux de filles qu’elle se tape.

Bon bin toi aussi hein, au régime là.

.

Elle reprend le pantalon.
Bon beh, pfffff, qu’elle fait, c’est moi qui vais le prendre celui-là du coup.
Elle enfile une patte.
Prend un air complètement détendu.
Je vois qu’aux hanches elle force un peu mais elle rigole pour faire semblant que c’est fait exprès.
Elle boutonne le falzar une demi-seconde avant de le re-déboutonner dans un râle.

Rhaa mais je comprends pas, pourtant je rentre de 3 jours de vélo et….

.

Elle enlève le pantalon
Vérifie l’étiquette.

En vrai, c’était le pantalon de classe verte de ma sœur en 99. Taille: 12 ans.

.

Comment je te dis qu’après ça, elle nous a fait du gigot aux abricots et aux pruneaux, que j’en ai repris 3 fois et qu’elle avait pas intérêt de la ramener si tu vois ce que je veux dire.

La recette de l’œil de veau sauce chinoise

Tsais, y des trucs, on a beau avoir inventé l’aspirateur sans sac à modulation aérodynamique injection V8, ben y a des trucs que la science explique pas hein. Des phénomènes complétement surnaturels, que vraiment si t’étais pas aussi cartésien, tu jurerais que cet objet inanimé, là, s’il a pas décidé de te niquer ta journée, c’est quand même rudement bien imité.

Prends par exemple au hasard, une fille qui à l’aube de ce mois d’avril naissant, décide de se mettre à la gym et au régime. Non, je plaisante, pas à la gym quand même, ça va pas t’es folle. Donc, elle a décidé que Zermati, il est trop meugnon kikoo lol, mais moi, j’ai toujours faim, je veux dire vraiment vraiment faim, et comme par hasard, pas tellement de brocolis mais plutôt de raclette au saucisson. Et que plus j’en mange « afin de perdre du poids parce que je ne culpabilise plus », plus je m’habitue à manger de la raclette toutes les 3 minutes 30, et plus j’ai encore plus faim. Et que mon poids idéal de Zermati, je dois pas l’avoir encore atteint, mais du coup je préférerais pas le connaître, pour la santé mentale de mon double-menton, merci.

Donc la fille, qui doit rentrer dans les mesures un poil optimistes de la dame qui fait la robe de princesse qui va avec la bague de princesse, décide d’arrêter, comme ça, sans sommation ni même une dernière tartine de Nutella, tout mangeage entre les repas de raclette au saucisson. Et pour sceller son macabre destin, elle en parle immédiatement à un pauvre type tout de mauve vêtu, qui aussitôt se lance dans la cuisine du brocoli sous toutes ses formes, mais surtout à la vapeur sans beurre.

Et là, la fille, elle souffre. Elle trouve que Zermati, finalement, c’était quand même un bon gars quoi. Surtout que le type vêtu de mauve, qui a déjà les fesses de la taille ET de la fermitude d’un grain de café et qui sait faire bouger ses musques de ventre sur Dancing Queen, il souffre même pas. Il a l’air de penser, ah bon t’as DEJA faim? Mais je ne comprends pas, on a déjà partagé une asperge dimanche dernier.

Et là, la fille, elle craque un ptit peu. Elle se dit, bon, Zermati VEUT que je commande ce plat de nouilles chinoises au gingembre, mon corps le RECLAME, mais par contre le type en mauve va penser que je suis faible, et que j’aime pas ses brocolis au persil sans huile. Donc elle la joue fourbe comme un chaton, elle rentre plus tôt du travail, et sur le chemin du retour, elle se commande son baquet de nouilles.

Elle s’installe à la fenêtre, pour guetter le retour de Monsieur- mon-alimentation-est-tellement-équilibrée, afin, s’il rentrait à ce moment-là de balancer le bol, de tout nier en bloc et de l’accuser de sentir lui-même la nouille chinoise, que ce serait un scandale de lui saboter un régime comme ça alors qu’il voit bien que la fille, elle souffre.

Et c’est LA. Là que les forces surnaturelles de l’Homme en Mauve s’emparent de l’esprit de la nouille chinoise au gingembre, qui dans un soubresaut intempestif, se déroule de sa complice la baguette, et vient, avec une agressivité non dissimulée, lacérer de plein fouet le visage de la fille, et remplir son œil gauche de gingembre fumant.

Là, tout s’enchaîne. La fille, qui pense qu’elle est aveugle, hurle et se lève de sa chaise pour essayer d’atteindre le robinet. Sa chaise lui barre la route et lui attrape un pied pour la déséquilibrer. Elle se rattrape au bol de nouilles dont le contenu gras et brûlant se repend sur son entrejambe. La fille doit donc trouver le robinet dans le noir, en tenant son œil gauche de la main droite et son entrejambe ébouillantée de la main gauche. C’est à ce moment précis que Monsieur-Je-fais-des-essais-de-chamanisme-vaudou-sur-les-nouilles-chinoises passe la porte d’entrée.

Le surnaturel a eu raison de la dignité de la fille.

Maman, c’est TOI qui lui a tout appris, HEIN?

.

.

.

Supplément  Angel Dallas Multitask speakin’:

Si tu trouves qu’il manque des accents et des trucs spécialement frenchy dans cette remarquable note, c’est ma faute, drenka est innocente, elle a tout bien écrit, c’est juste moi que je suis étourdie avec ces µ%$&# d’accents qui reniflent la cancoillotte. Tu peux m’écrire dessus mon mail pour m’insulter d’agresser tes yeux, ici, angel_coincoin [at] yahoo.fr, mais je te préviens, je suis super désagréable et je bouffe du lecteur mécontent tous les matins.

Pourriez-vous me passer le croque-monsieur?

A quoi tu vois que tu as atteint les bornes des limites de la fatigue qui s’empare de ton ptit corps?

  • Tu manges une banane et après, tu laves la peau à l’éponge et au liquide vaisselle. ET comme ça part trop pas cette saloperie, tu envisages une seconde de mettre la peau de banane au lave-vaisselle.
  • Tu es en train de planifier un déjeuner sympatoche chez Itsu. En même temps, tu multitaskes et tu envoies un mail à un nouveau ÜBER gros client, genre ÜBER sérieux qui rigole ÜBER pas. Tu envoies le mail. Copie à tout le European Syndicate hein, sinon les gens après y croient que tu planifies des déjeuners chez Itsu au lieu de travailler. Et là, tu te relis: Cher Monsieur Sashimi,
  • Tu ne comprends pas, cette culotte ne grattait pas autant que ça avant. Tu cross-checkes: elle est très très joulie cette culotte, mais par contre, le côté ficelle avec des perles et des dentelles zèbre (ouais mais j’ai le droit je suis en Angleterre), ça va pas LA, du tout. Remarque, ça matche avec tes chaussettes dépareillées en même temps hein.
  • Tu tentes la conduite à gauche (Oui, je sais. Mais des fois que on sait jamais, tu tentes). En pleine panique alors que tu n’as même pas encore démarré, tu cherches le levier de vitesse de ta main droite. Forcément tu ne trouves que le vide poche de la porte droite. Tu regardes, et là tu te dis: Me rappelle bien que j’étais venue chercher un truc là, dans cette porte, mais QUOI?

.

A quoi tu vois que tu as atteint les bornes des limites du fish& chips au bacon qui s’empare de ton ptit corps?

  • Quand tu te lèves le matin et que tu essaies de marcher discrètement pour aller chercher le café à Dawling (ouais je sais j’ai des gros seins ET j’amène le café au lit, mais les mecs, fallait s’en apercevoir AVANT que je déménageasse), ça fait un séisme de 14 sur l’échelle de Richter l’Eléphant. Ceci assorti de tes traditionnels orteils qui craquent, Sir Purple t’indique que bon, le café, c’est surfait. Il en boira quand même: je veux pas faire de la peine aux revenus de Georges Bellzouzou-Clooney.
  • Tu ne comprends pas, cette culotte ne grattait pas autant que ça avant. Pourtant, aujourd’hui, le côté ficelle avec des perles et des dentelles zèbre (ouais mais non, je l’ai pas remise deux fois de suite, juste 32 ans plus tard, je me dis que tiens j’avais commencé une note), j’ai vérifié plein de fois, il est ezactement LA où qu’il faut. Par contre, y a des bouts de gras qui dépassent de tut les ptis trous de dentelles.
  • Quand tu sors de la maison des gens qui t’ont accueillie, nourrie, fourni le Côte du Rhône a volonté ET le bagel du matin, tu penses que grave tu passes entre la porte d’entrée et la console, menue et gracieuse comme tu es. Bon tu passais effectivement du bas MAIS tu balaies élégamment le cadre familial de ton gras de fesses. Il se brise à tes pieds. Tes hôtes n’osent même pas t’engueuler tellement ils condescendent pour le coup du gras des fesses qui dépasse.
  • Tu es négligemment assise sur ton lit, revêtue de ton bas de pyjama en pilou et de ton soutien-nichons de sport (Non mais déjà que j’ai des gros seins et que j’amène le café au lit, si en plus j’avais pas un pyj en pilou et un soutien-nichons de sport, non mais où irait le monde, je te le demande) en train de manger des pistaches en lisant ton nouveau guide sur les treks en Australie. Tu noteras 2 choses: 1. J’ai arrêté le sport en 1963 mais par contre j’y pense tout le temps. Ça compte? 2. Tu trouves pas que c’est dingue tout ce qu’une femme peut faire en même temps? SOUDAIN, tu t’aperçois que tu te rappelles bien avoir mangé cette pistache. Mais la coquille a disparu. Tu lances des recherches. Qui restent vaines. Tu ne retrouveras la coquille qu’une heure plus tard. Quand après la sieste tu te lèveras et qu’elle se décoincera de l’intérieur de pli du bourrelet de sous lesdits nichons.

.

Bon. Je fais quoi, j’arrête la bouffe ou je vais me coucher d’abord?