Bon, allez.

Bon là, quamême aujourd’hui, faut trop que je bosse, là, j’ai des tonnes de trucs à faire en plus j’ai pleins de dead lines qui vont tomber, pis je serai même pas là ce wikène pour me rattraper alors allez zou.

Tiens, je vais d’abord faire une liste de tout ce que j’ai à faire.

Tiens, ça me fait penser qu’il faut que je fasse la liste des courses aussi, ma radasse de sœur a bouffé tous les kinders, alors déjà que ex-Chéri avait fini ma crème Chanel à 8000 en se la tartinant en grosse couche sur sa barbe naissante.

Han, ça me fait penser que mes abonnements de Technikart, AD et Elle sont finis, c’est trop pas possible ça, déjà que j’ai même pu Paris Première quand même.

Tiens ça me fait penser que ça fait longtemps que je suis plus allée sur le site de Paris Première.

Aaaaaaargh, on peut télécharger les émissions d’Ardisson chéri et de François Simon.

Tiens ça me fait penser qu’il faut absolument que j’amène Sean Dawling Bond à ce restaurant là, on oublie à chaque fois. Tiens, je vais aller sur leur site.

Bon, je regarde juste une émission d’Ardisson et PIS C’EST TOUT, après je bosse.

WHOOOOOOOO PUTAIN, j’avais pas vu qu’y a une des émissions avec Chouchou Beigbéder!!! AH NOOOOON hein, je peux pas attendre jusqu’à ce soir, m’en fous, j’en matte une deuxième, mais aussi après hein, trop je vais être culturée, c’est super bon pour l’image du cabinet ça.

Tiens en parlant de Chouchou… WHOOOOO pitain on peut podcaster canal+ aussi, c’est dingue. Bon mais je regarde juste un peu de service après-vente mais pas longtemps quamême.

Bon là j’ai plus fait bloglines depuis au mois 6 heures là. Bon juste je regarde les nouveau trucs hein. APRES JE BOSSE. Oué mais bon, c’est mes coupains, faut que leur mette des commentaires quand même. Oué et pis faut que j’aille voir si quand j’avais mis des commentaires la dernière fois ils ont répondu aussi. Pis faut que je réponde aux réponses.

Tiens, ça me fait penser que ça fait longtemps que j’ai pas blogué, après mes stats vont encore se casser la gueule, déjà que c’est le wikène et que le wikène je me retrouve seule abandonnée comme une chaussette sur ce pauvre blog déserté par l’Amour. Bon juste un tout PITI post.

Ca serait pas l’heure de se faire un thé là? déjà qu’avec tout ce boulot hein, j’ai rien pris pour déjeuner, moi. Bon à part un mars, pour l’énergie. Tiens, vais regarder sur google combien de calorie y a dans un mars. Bon y en a moins que dans le Cheddar à poids égal.

Tiens ça me fait penser que j’ai rien organisé pour les soldes à Londres avec ma poule demain.
OOOOOOH y a un site tout entier sur Harrod’s !! ET un sur Mark&Spencer !! Et si je faisais livrer un sandwich œuf cresson chez a n g e l? ‘Tin ils prennent même pas la commande pour la France, RACISTES !! FAINEANTS !!

Tiens, en parlant de livraison, ça me fait penser qu’il faudrait que j’aille sur Amazon me commander des bouquins, j’ai plus rien à lire là. Bon OK, j’en suis page 32 des Bienveillantes, p. 46 du Christine Angot, p. 57 du Chantal Thomas, et p. 12 du Jay Mc Inerney en Anglais. Mais aussi après les gens ils s’étonnent que je suis dépressive. Il me faudrait un truc du genre Georgia Nicholson là.

WHOOOOO putain le nouveau Georgia sort le 18 janvier. Kermesse dans ma culotte.
Bon précommandé, mais faudrait aussi que je commande d’autres trucs plus culturel là. Alooooors…

.

 

– Bon Drenka, il est 48 heures du soir là, tu travailles trop, rentre chez toi quand même…
– Nan, mais c’est bon, je dois finir mes conclusions là.
– Te laisse pas bouffer par ton patron. Tu lui donnes trop.
– Oué, je sais. Je suis comme ça.

J’ai testé pour vous

Si jamais tu es une fille et que tu as le but secret de séduire un garçon, de garder le tien voire de le quitter pour Thierry Ardisson, il y a des astuces que tu peux déduire à partir d’une observation méthodique de spécimen remarquables du monde du chauve bise. ET SURTOUT, il y a des erreurs de débutante à SURTOUT éviter malheureuse. Tu trouveras lesquelles infra ci-dessous.

Si tu es un garçon, tu peux lire quand même, tu verras comment je souffre pour toi.

Si tu es Thierry Ardisson, je t’ai laissé mon numéro de portable sur la boîte aux lettres du 93 faubourg Saint Honoré y a au moins 3 semaines, excuse-moi de te dire mais y a du vol de post-it dans ton immeuble.

.

– Porter le parfum trop classe de Marilyn Monroe : OUI

Là, normalement, j’ai toute une troupe de pauvres filles qui vont me dire ; ah oui mais nan hein, moi j’aime les parfums légers toussa, voire les parfums d’homme même. Il est kro fort celui-là pour moi.

Je m’insurge. Tu te sous-estimes. Certes, il est possible qu’au début, tu vomisses un peu le matin au moment de le mettre. Mais il faut savoir faire des compromis ma pauvre. C’est trop la classe d’annoncer ton parfum après. Et oui. Et pis tu vas voir, l’âge, non, la maturosité venant, on s’habitue. Et alors 2 avantages certains de ce parfum : 1. Tellement qu’il arrache sa mère, tu peux te remettre à la fondue au fromage, 2 kchhhits, ça couvre l’odeur. 2. Un petit câlin de rien et ton Chéri (bon s’il est pas tombé dans les pommes) est marqué au fer rouge pour non moins d’1,31 semaine en moyenne. Très pratique en cas de de secrétaire nymphomane rousse à minijupe-lunettes.

.

Se faire le maquillage charbonneux de Brigitte Bardot : NON

Oui je sais, c’est tentant. Mais non. On est jamais à l’abri de tomber sur un épisode de la petite maison dans la prairie, celui où Marie choppe le choléra, son mari se tire avec une secrétaire (elle avait pas mis le parfum de Marilyn cette andouille), elle perd son nouveau-né dans un incendie, elle devient aveugle et se file ses collants en cueillant des mûres. Bon, tout n’est pas perdu, tu peux toujours conclure en boîte de nuit, mais tu as plus de chances avec un dalmatien, un chauve ou un ragondin.

.

– Imiter la frange de Charlotte Gainsbourg : OUI ALORS

Car Charlotte Gainsbourg incarne LA CLASSE. Même quand elle a les doigts dans son nez, et ça, c’est le but ultime que tu dois poursuivre. Moi par exemple, très jeune déjà, je mettais très bien les doigts dans mon nez. Et alors là, tu vois, depuis que je me suis coupé la frange toute seule (oui avec une participation de Vivienn qui a vaguement tenu les ciseaux, OK), Yvan Attal a déjà appelé pleins de fois, tu vois. De plus, un simple bandeau et PAF. Je suis Françoise Hardy. C’est formidable.

.

– Se ranger les gros seins dans un bustier en dentelle noire comme Charlize Theron, NAAAAAAN quand même

Oui, mais non plus. Parce que la dentelle a ceci de commun avec l’emmental (et non le gruyère qui lui se contente de pas avoir de trous) qu’elle est pleine de trous. Or, le sein vit mal l’emprisonnement forcé. Une pièce mal chauffée, et le téton tentera, c’est inévitable, de se carapater par les trous. Là, tu croiras temporairement au succès de l’opération « Nichons-classes», de par le tas de nœils qui viendront se poser sur ta peau d’albâtre. Mais ce ne sera pas parce que tu es classe, non. Ils penseront, tiens, je sais pas pourquoi mais, je me ferais bien des paupiettes de veau moi.

.

– Se décorer les pieds à l’aide d’escarpins panthère comme Nicole Kidman : OH OUI OH OUI OH OUI

Oui, là, y a encore tout pleins de pauvres filles (probablement les même que celles qui portent même pas le parfum à Marilyn, non mais comment elles croient qu’on va les caser après, les pauvres) qui vont me dire, nan, mais quand même, elles sont chères et pis c’est dur de marcher avec des talons. Bon beh, pour ce qui est de marcher, hein, c’est pas compliqué de prendre un taxi tout de même, fais un effort enfin. Quant au prix, parce que oui, les chaussures à Nicole, c’est des Jimmy Choo, mais c’est un IN-VES-TIS-SE-MENT, voyons. Il faut épargner et investir, tous les journaux financiers le disent. Mamour, je le lisais encore ce matin dans « Votre argent ».

.

– Courir dans un jogging rose en éponge comme Eva Longoria (Kir a testé son rouge à lèvre, ici) : MAIS NON MAIS ALORS OSKOUR HEIN.

Oui, je sais, les meilleures d’entre nous tombent dans des pièges qui après coup paraissent évidents. Mais elle était si jolie, épanouie, sportive, saine et mince dans ce petit jogging rose.

Erreur. Ne jamais oublier qu’elle, elle fait SEMBLANT de courir, cette truie. Toi, enfin moi en tout cas, deux foulées, et je suis couleur aubergine en train de rendre mon 11 heures sur le trottoir devant l’Hôtel Costes (oui j’avais pensé faire des tours de la place Vendôme pour étrenner mon nouveau jogging), l’élastique du jogging laminant mon bourrelet central, et l’éponge aspirant ma transpiration de raie des fesses pour l’étaler au vu et au su de Thierry Ardisson.

C’est malin.

.

– Se promener dans Paris avec le mec de Laura Smet: Pas encore testé.

Frédéric, si tu me lis, dans un esprit d’investigation blogastique, demande mon numéro de portable à Thierry Ardisson.

.

Bon là faut que j’y aille, je dois trouver le pantalon à bretelles de Victoria Beckham, celui qui fait le ventre plat, là.

Sauvons les baleines

Bilan de ce wikène à Paris avec ma chérie (Oui. 1. Je suis superficielle et j’assume. 2. Je copite Bridget Jones si je veux)

Nombre de calories ingurgitées: au moins 54 678 (un tartare purée + des sashimis (quoi?) + un méga brunch avec fromages qui puent inclus + des pâtisseries + des sashimis (QUOI?) + brioches au jambon + une entrecôte frite + une glace Hagen Daaz « Brownie Explosion » (Ca, tu l’aurais vu comment je l’ai explosé le brownie hein) + un cornet de pop-corn de 4×3 mètres (au bas mot) + une assiette de farfalines au beurre). Ahem.

Nombre de calories éliminées : 2 (fait un massage amincissant aux algues qui décolle la graisse rebelle. Mais c’était juste avant l’Hagen Daaz)

Temps passé chez Habitat à fantasmer sur quand on sera des riches et célèbres décoratrices d’intérieur chargées d’aménager la cabane Biélo-Russe post-Tchernobilienne du Chéri: 6 heures. Avons finalement acheté une table de jardin orange pour mettre sous mon ordinateur portable de mwa que j’aurais quand je serais riche.

Temps passé à papouiller et parler au bidon habité d’Abi dans l’espoir d’un coup de pied: 2 heures. Résultat: Néant. Ça va être un ingrat ce gosse ça se voit tout de suite.

Nombre de pèse-personne acheté: 1.

Nombre de vestes par le Mathis Bar: 2.
Au téléphone:

– Mouhahahaha mais c’est complet Madame. A moins que vous connaissiez le restaurant?- Euh, oui, je suis une copine à Thierry Ardisson

– « DE » Thierry Ardisson, vous voulez dire? Votre nom?

– Euh… Hum… Drenka Orange?

– Vous n’êtes pas sur ma liste.-

AH BON??? Ca alors…

Puis devant le Mathis:

– Oui, bonjour, regarde, me suis fringuée en minijupe avec ventilation intégrée de la fesse et maquillage rue Saint Denis style exprès. Je peux entrer là?
– NAN. Monsieur Ardisson est avec ses potes là.
– MAIS EUH. Euh, vous savez s’il est avec Samuel Benchetrit?
– Dégage.

Nombre de passages devant chez Ardisson en mission top secrète du FBI (personne m’a reconnue j’étais planquée sous mon bonnet): 3. Je suis en train de virer totale groupie là c’est dramatique. En même temps il faut bien que je publie chez Grasset quand même. Ah et puis aussi il faut que je me marie avec Samuel Benchetrit aussi.

Nombre de messages d’amour reçus du Chéri en Suisse: Quedalle. Monsieur a oublié son téléphone, merci c’est pratique. Ah par contre, rapport au match, il est rentré hier soir au lieu de demain. Ah on négocie vite quand on est motivé hein. Oui je vous remercie, ça s’est bien passé, Ronaldino a marqué, le Barsa est qualifié et le Chéri est de bonne humeur pour jusqu’à la semaine prochaine. Il a le sourire niais du hamster apathique.

Delta T°: (beh quoi vous avez séché les cours de physique ou quoi?? Voyons mais ça veut dire différence constatée entre la température de dehors mesurable à la température de mon orteil gauche, et la température inside de chez moi. Pff. Révisez vos formules hein): 101°C. (valeur absolue de (-56°) – (+45°)).
Nombre de baleines sauvées: Pas la queue d’une.

Nombre de culturage muséique: Zéro. Quand je pense qu’en plus, à défaut d’avoir vu Ardisson, j’aurais pu voir a n g e l au Louvre si j’y avais été (si j’y étais allée vous voulez dire? Euh, toi le portier du Mathis, ta goule). OUI MAIS la semaine dernière j’étais allée voir le Big Bang à Beaubourg (oui, merci ça s’est bien passé, j’ai pleuré que 3 fois devant un Klein, un Brancusi, et un Giacometti, ma sœur a presque pas eu honte, à part qu’elle a essayé de me perdre dans la grande salle noire à la fin) alors je vous ferais dire que je vous signale.

Nombre de lessives effectuées: 923 minimum. Oui je sais c’est passionnant mon Dieu que c’est passionnant, mais j’essaie de trouver une bonne action que j’aurais faite. AH SI: j’ai lu « Lire », que je suis trop culturée, mais sauf que « Lire » ils m’ont dit que je devais me taper tous les Stephen King alors merci comment je suis encore plus à la bourre. En plus c’est Bret Easton Ellis qui l’a dit, et du coup ça m’a rappelé que j’ai toujours pas lu Lunar Park. Dire que j’avais à peine fini Kundera, et que je peux même pas finir Aurélien à cause de Lili la Tigresse.

Voilà Voilà. Bon sinon à part ça, mon Chef passe son temps à me tortionner jusqu’à ce que travail s’en suive ces temps-ci. Alors je peux même pas faire mon blog tranquille à moins que je mette mes conclusions en ligne mais sûrement que si j’écris:

« Il s’avère que les deux programmes spécifiques « OF longs » associés à l’ordonnancement et « Dispo » du bureau du planificateur donnent des résultats erronés et ne sont pas opérationnels. Le système de planification APS associé au progiciel de gestion est inutilisable

Je vous connais comme si je vous avais tricoté, c’est l’effet Houellebecq, vous allez tous partir en courant.

Non je rembourse pas l’entrée. C’est comme ça je suis une femme d’affaires.